Les jeunes face aux défis de la privatisation et le travail précaire

Une rencontre sous-régionale a réunit du 11 au 13 novembre à Lomé des délégués syndicaux du Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal, Niger et du Togo. Sous le parrainage de l’Internationale des Services Publics (ISP), les jeunes suédois se sont joints à eux pour réfléchir sur «les effets de la privatisation et du travail précaire sur les jeunes et la stratégie syndicale». L’occasion de permettre aux délégués de partager leurs expériences et de formuler des recommandations sur le chômage des jeunes et de les inscrire dans l’agenda des rencontres entre gouvernements et syndicats. Ce sera une contribution à l’exécution de plans d’action régionale et mondiale de l’ISP qui accorde une place à l’intégration des jeunes au mouvement syndical.

Les délégués ont partagé les réflexions sur les effets du travail précaire sur les jeunes travailleurs ainsi que la stratégie de recrutement à partir du cas de la Suède. Des questions liées à l’intégration des jeunes aux mouvements syndicaux, les défis, les perspectives étaient également des préoccupations lors de la rencontre.
Le Temps/Atop

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1061 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire