Le Togo est un pays à faible couverture forestière

Le projet de Réduction des Emissions due à la Déforestation et à la Dégradation des Forêts (REDD+) prend corps pour la période 2015–2018 pour que le Togo puisse assurer une gestion durable des forêts et offrir des mesures incitatives pour s’attaquer aux principaux facteurs de la déforestation et de la dégradation des forêts. REDD+ aidera à faire face à la question de l’utilisation des terres afin d’atténuer les impacts sur le couvert forestier. Il s’agit de la promotion du développement durable dans le secteur des mines, l’agriculture et les infrastructures pour renforcer la réforme du processus d’acquisition de la propriété foncière. Il doit falloir communiquer dans les recoins pour permettre à l’ensemble des acteurs clés d’élaborer un document de proposition de mesures adéquates pour faciliter la réussite de la REDD+ car le Togo est un pays à faible couverture forestière.

Au lancement de REDD+
Au lancement de REDD+

Les statistiques actuelles révèlent que le taux de déforestation qui était de 3,4% entre 1990-2000 est passé à 5,8% entre 2005 et 2010 et la moyenne pour cette même période en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale se situe autour de 0,46%. Le Togo compte déjà sur la Banque Mondiale pour accélérer positivement les tendances en vue de la durabilité dans la gestion de l’environnement et des ressources naturelles.

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1048 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire