La Guinée refuse le retour de l’ex président Dadis Camara

Incroyable mais vrai : la Guinée empêche le retour volontaire des criminels recherchés par la justice.  C’est le cas de Dadis Camara, ex-chef de la junte en exil à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.

L’avion d’Air Burkina transportant l’ancien chef de la junte guinéenne, Dadis Camara, a été interdit d’atterrir à Abidjan.  Son avion a été détourné sur Accra, d’où l’ex-président de  la Guinée a été retourné sur le Burkina Faso, son pays de provenance. Le capitaine Dadis Camara devrait faire escale dans la capitale ivoirienne avant de regagner Conakry. Il n’y a pas de vol direct entre Ouaga et la capitale guinéenne. Selon Me Jean-Baptiste Haba, le conseil de Dadis Camara, l’ex-chef de la junte guinéenne, en exil à Ouagadoudou, et sa  délégation comptaient y prendre un vol de la compagnie Air Côte d’Ivoire pour Conakry à 12h10.

Accusé d’être le responsable des  massacres du 28 septembre, Dadis Camara a été  inculpé le 9 juillet par la justice guinéenne pour complicité d’assassinats, séquestration et viols, lors du massacre du 28 septembre 2009. Les autorités guinéennes devraient en principe l’accueillir avec joie, mais l’ex président de la Guinée est candidat à la présidentielle 2015. Originaire de la Guinée Forestière (10%) de l’électorat, région disputée avec le RPG de l’actuel président Alpha Condé, Dadis Camara reste très populaire chez les «Forestiers» en dépit de son passage chaotique à la tête de l’Etat. Il a en outre tissé une alliance électorale avec Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition et principal challenger du président Alpha Condé.

Cette alliance que l’on croyait décriée au sein de l’opinion, constitue pourtant l’une des clés pour dénouer la prochaine élection présidentielle. Comme dans de nombreux pays d’Afrique, lle vote a un caractère ethnique. Cellou Dalein Diallo, ex-Premier ministre et ancien baron du régime Lansana Conté, a derrière lui l’électorat peul, soit 37 voire 40% de la population. Son alliance avec Dadis Camara devrait lui assurer la victoire à un probable second tour. En 2010, Cellou Dalein Diallo était arrivé en tête au premier tour avec près de 45% des voix avant d’être battu largement par une alliance portée par Alpha Condé, aux termes d’un second qui a le plus duré dans les agendas électoraux en Afrique.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 875 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire