Kpatcha Gnassingbé n’a pas encore reçu la visite de ses avocats

Kpatcha Gnassingbe, ancien ministre de la défense, demi-frère du chef de l'Etat, condamné à 20 ans de prison pour atteinte à la sûreté de l'Etat

Gravement malade et évacué depuis huit jours au pavillon militaire du CHU Sylvanus Olympio dans des conditions obscures, Kpatcha Gnassingbé, le demi-frère du président togolais, n’a pas encore reçu la visite de ses avocats. C’est ce qui ressort d’une intervention ce matin, sur Radio Victoire FM, de l’un des conseils de Kpatcha Gnassigbé,  Me Jil-Benoit Afangbedji.

Jusqu’à ce jour, monsieur Kpatcha GNASSINGBE n’a pas pu recevoir la visite de ses avocats et dans ces conditions, nous ne savons pas dans quel état il est, quelle est sa situation réelle, a déclaré l’avocat inquiet de l’état de santé de son client.

Kpatcha Gnassingbé a été condamné à 20 ans de prison en 2011 pour atteinte à la sûreté de l’Etat. Le demi-frère du chef de l’Etat togolais a été évacué sous forte escorte militaire le 4 août dernier au CHU Sylvanus Olympio. Il serait gravement malade et nécessiterait de soins à l’étranger selon ses avocats.

Me  Jil-Benoit Afangbedji s’est également prononcé sur la situation de Bonéro Lawson-Betum, le journaliste incarcéré pour diffamations et diffusion de fausses nouvelles quant à la fille du ministre de la Sécurité, le colonel  Yark Damehane. Les informations ont été diffusées via Internet. L’avocat suppose que le journaliste pourrait bénéficié d’une liberté provisoire.

 Monsieur Bonero LAWSON, son dossier suit son cours normal. Nous avons eu à demander sa mise en liberté provisoire qui a été refusé par le juge d’instruction. Nous avons relevé appel de la décision qui a été rendue par le juge d’instruction et l’affaire a été connue par la chambre d’accusation qui a confirmé le rejet de l’ordonnance du juge d’instruction. Nous sommes sur le bon chemin et nous allons voir dans quelles mesures continuer la procédure…., a ajouté M.e Jil-Benoît Afangbedji.

Bonero Lawson-Betum est directeur de publication de La Nouvelle, une publication à parution très irrégulière.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 871 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire