Sauvage répression d’une manifestation d’élèves par les forces de l’ordre à Gléi

Badou3 pancarte

Selon des correspondants de presse à Atakpamé, les forces de l’ordre ont réprimé avec une rare violence une manifestation d’étudiants hier matin à Gléi, une localité située à 25 km de la préfecture de l’Ogou.

Selon les témoins, passants comme élèves ont été molestés. A la source de la répression, l’on signale l’arrestation d’un élève sorti comme ses camarades des autres régions pour exiger le retour de leurs enseignants en salle. L’on dénombre, à l’heure actuelle, 25 blessés dont 7 élèves et 2 agents de la CNDH.

L’un des agents de la CNDH présents sur les lieux a été également molesté par les forces de l’ordre.

L’intérieur du Togo vit depuis quelques semaines une ébullition due à la grève des fonctionnaires lance par la STT. Plusieurs élèves manifestent pour l’amélioration des conditions de travail des enseignants du secteur public.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 813 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire