Réunion du comité de pilotage du « programme système qualité de l’Afrique de l’ouest » à Lomé

A l’initiative de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), en collaboration avec la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), appuyée par le gouvernement togolais, l’Union Européenne (UE) et l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), le comité régional de pilotage du Programme Système Qualité de l’Afrique de l’Ouest (PSQAO) a ouvert sa première réunion, le mardi 24 mars à Lomé à l’endroit des experts conseillers techniques nationaux et points focaux des ministères de l’Industrie et du Commerce des 15 pays de la CEDEAO et de la Mauritanie, ainsi que les départements en charge de l’Industrie et du Secteur privé des commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA.
Cette première réunion se situe dans la mise en œuvre de la Politique Qualité en Afrique de l’Ouest. La rencontre permet d’avoir une meilleure connaissance du PSQAO et de ses objectifs avant le lancement de ses activités dans les seize Etats concernés, dans le souci de développer un commerce sous régional de qualité et compétitif. Le programme est financé à 12 millions d’Euros (8,4 milliards FCFA) par l’UE et exécuté par l’ONUDI pour une durée de 4ans.
QUALITE
Jusqu’au 29 mars il sera question de « la situation de l’Infrastructure Qualité de la commission de la CEDEAO », « la situation d’une Infrastructure Qualité de la commission de l’UEMOA » avec les activités concrètes menées et les résultats obtenus. Les délégués seront en outre sensibilisés sur la Politique Qualité qui revêt un caractère primordial pour le développement économique d’une région.
Ouvrant les travaux, le ministre togolais de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, Mawussi Djossou Semodji, a révélé que le Togo, conscient de l’aspect Qualité dans le domaine du commerce, a, depuis 2009 adopté une loi cadre qui a permis de créer des structures nécessaires, y compris un fonds national pour la promotion de la Qualité. Concrètement « environ 25 entreprises certifiées ISO 9001, dont une douzaine ont été directement appuyées par le Programme Qualité; trois laboratoires accrédités existent au Togo ; une loi a été adoptée sur les activités de Qualité et une cinquantaine de spécialités de la Qualité, dont les compétences sont reconnues à l’échelle internationale sont à l’actif du Togo».
ATOP/JV/BBG

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1040 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire