Mondial 2014: Analyse du Groupe F du Nigeria

Super Eagles du Nigeria. Les champions d'Afrique sont attendus.
Dans 6 jours commence la grande fête du football au Brésil. Le Temps vous présente le groupe H où évoluera le Nigeria, dans la série d’analyse des équipes africaines qualifiées pour la phase finale de la coupe du monde FIFA 2014.
Super Eagles du Nigeria. Les champions d'Afrique sont attendus.
Super Eagles du Nigeria. Les poulains de Stephen Keshi ont leur cartes en main

L’Argentine, qui dépendra essentiellement de la forme de son génie Lionel Messi pour espérer la victoire finale au Mondial, devrait dans un premier temps finir en tête du groupe F, dont la 2e place, sans doute hors de portée de l’Iran, devrait se disputer entre le Nigeria et la Bosnie.

L’année ou jamais pour la « pulga » ? Le numéro 10 argentin n’a que 26 ans, pourtant au regard de ses deux premières Coupes du monde, passées sur le banc des remplaçants en 2006 et relativement décevante en 2010, il a comme une revanche à prendre sur cette compétition qui ne lui a pas encore réussi.

Avec Messi, l'Argentine sera dans le rôle de leader du groupe F
Avec Messi, l’Argentine sera dans le rôle de leader du groupe F

Pourtant, la conjoncture ne plaide pas en faveur de « Leo », qui sort de sa plus difficile saison avec Barcelone. Longtemps blessé cet hiver, déchu du FIFA Ballon d’Or et du titre de champion d’Espagne, Messi a aussi été marqué par le décès de l’ancien entraîneur Tito Vilanova, vaincu par le cancer.

Tant est si bien que l’Albiceleste, dont le poids du maillot a longtemps semblé étouffer Messi, apparaît cette fois comme une bouffée d’oxygène. « Je change la carte SIM, comme je l’ai fait dans l’autre sens de nombreuses fois, quand ça n’allait pas en sélection, je retournais à Barcelone et je jouais bien. J’espère que cette fois, ça va marcher à l’envers », a-t-il récemment déclaré.

La Bosnie-Herzegovine, dans le rôle d'outsider
La Bosnie-Herzegovine, dans le rôle d’outsider

Même si ses espoirs reposent surtout sur son quadruple Ballon d’Or, l’Argentine présente en outre un effectif d’une impressionnante puissance de feu avec les Aguero, Di Maria, Higuain et autres Lavezzi dont se repaîtraient bien des nations. Sa défense en revanche présente moins de garanties de solidité, mais l’entame du tournoi devrait en tout cas la mettre dans de bonnes conditions, puisque les adversaires du groupe sont à sa portée.

Il y a d’abord les Nigerians, des adversaires que les Argentins connaissent bien pour les avoir rencontrés en 1994, 2002 et 2010, avec à chaque fois une victoire au bout. Les Super Eagles peuvent viser les 8e de finale (comme en 1994 et en 1998) avec une jeune génération (Moses, Onazi, Echiejile, Musa…) qui s’est révélée en 2013 en remportant la Coupe d’Afrique des nations et qui sera encadrée par les expérimentés Enyeama, Obi-Mikel ou Emenike.

L'Iran, ils promettent des moments difficiles à leurs adversaires
L’Iran, ils promettent des moments difficiles à leurs adversaires

Un patron nommé Stephen Keshi
A la tête de ce groupe, il y a un patron nommé Stephen Keshi qui n’a pas hésité à fermer la porte à l’attaquant Ike Uche (18 buts en 44 capes) pour comportement nuisible. « Le problème d’Ike Uche n’est pas de savoir comment jouer au football. Son problème est qu’il veut dicter la façon dont nous jouons. Il veut nous dire que notre système de jeu n’est pas le bon. Je ne pense pas avoir besoin d’un tel joueur. »

L’autre outsider du groupe sera la Bosnie, seule néophyte de ce 20e Mondial, dirigée par l’ancienne gloire Safet Susic, et qui s’appuiera aussi sur une belle génération (Dzeko, Pjanic, Ibisevic) tout aussi portée sur le jeu.

C’est grâce à une meilleure différence de buts qu’elle a fini devant la Grèce en qualifications, avec 30 buts inscrits contre 6 encaissés en 10 matches. Preuve en est qu’elle est aussi efficace que solide.

L’Iran, qui jouera son 4e Mondial, part quant à lui de très loin. Tout au mieux, l’équipe emmenée par sa vedette Javad Nekounam tentera avant tout de faire bonne figure, ce qui pourrait alors influer sur l’identité des deux qualifiés.

Le Temps, avec FIFA.com

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 863 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire