Mondial FIFA Brésil 2014: Analyse du groupe G du Ghana

Retrouvailles entre vieilles connaissances

En 2010, le Ghana a atteint les 1/4 de finale et avait failli se qualifier pour la 1/2, n’eut été la faute de main commise par la star uruguayen Suarez. Les Black Stars ont la confiance de beaucoup d’Africains pour ce mondial 2014, en dépit d’un groupe très relevé. Le Temps analyse pour vous le Groupe G, avec Fifa.com
Ghana
Les Black Stars, grand espoir du public africain

Les Allemands sont les favoris du Groupe G. Les triples champions du monde comptent parmi les plus sérieux prétendants au titre. Sur les quatre derniers grands tournois internationaux (les éditions 2006 et 2010 de la Coupe du Monde de la FIFA™ ainsi que les Euros 2008 et 2012), la Mannschaft a toujours atteint au moins les demi-finales.

Les équipes
Le Portugal a prouvé lors de l’UEFA EURO 2012 qu’il pouvait tenir tête à l’Allemagne, même s’il s’est finalement incliné de peu (0:1). Le grand rendez-vous mondial 2014 sera par ailleurs l’occasion de la toute première confrontation entre le Portugal et le Ghana. Les Black Stars rêvent de prendre leur revanche après leur courte défaite (0:1) contre l’Allemagne en 2010. À l’époque, les Africains n’avaient réussi à devancer l’Australie et à se qualifier pour le tour suivant qu’à la faveur d’une meilleure différence de buts. Les Américains, eux, espèrent atteindre les huitièmes de finale, comme en 2010. Ils comptent pour cela sur leur entraîneur Jürgen Klinsmann.

L'Allemagne, deuxième équipe du monde du classement FIFA
L’Allemagne, deuxième équipe du monde du classement FIFA

Les joueurs à suivre
Cristiano Ronaldo (POR), Pepe (POR), Mesut Özil (GER), Bastian Schweinsteiger (GER), Landon Donovan (USA), Kevin-Prince Boateng (GHA), Asamoah Gyan (GHA).

L’affiche
États-Unis – Allemagne, 26 juin 2014 (18h00)
Ce match constitue l’affiche du groupe, en raison de la position des deux formations au Classement mondial FIFA/Coca-Cola et du point commun qui les unit. Le sélectionneur des États-Unis, Klinsmann, est en effet l’homme qui a tenu les rênes de l’Allemagne entre 2004 et 2006 et l’a menée jusqu’à la troisième place de l’épreuve suprême organisée sur ses terres. Après son départ, c’est son ancien adjoint Joachim Löw qui a pris la tête de la Mannschaft et l’a encore fait progresser.

Le Portugal de Christiano Ronaldo, un collectif solide
Le Portugal de Christiano Ronaldo, un collectif solide

Dans le rétro
États-Unis – Ghana 1:2 a.p., 26 juin 2010 (huitièmes de finale de la Coupe du Monde)
C’est un duel palpitant que se sont livré ce jour-là les deux équipes au Royal Bafokeng Stadium de Rustenburg. Kevin-Prince Boateng a ouvert le score pour les Africains dès la cinquième minute et Landon Donovan a égalisé sur penalty à la 62ème minute. En prolongation, Asamoah Gyan a finalement signé le but de la victoire pour le Ghana. Les Black Starssont devenues la dernières équipe africaine encore en lice, en se qualifiant pour les quarts de finale.

Le saviez-vous ?

Le Portugal a affronté l’Allemagne au cours de trois des quatre derniers grands rendez-vous internationaux… et s’est incliné à chaque fois. En 2006, il a enregistré une défaite 1:3 dans la petite finale. Deux ans plus tard, l’Allemagne l’a éliminé en quart de finale de l’Euro. Lors de l’édition 2012 de l’épreuve européenne, la Mannschaft s’est imposée 1:0. « J’espère que nous ne tomberons pas dans le groupe de l’Allemagne », déclarait Ronaldo avant le Tirage au sort final. Malheureusement pour lui, son souhait n’a pas été exaucé.

L'équipe américaine, une constance depuis 10 ans
L’équipe américaine, une constance depuis 10 ans

La stat
4 – Les quatre équipes du Groupe G ont atteint au moins les huitièmes de finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™. Grâce à sa victoire sur les Stars and Stripes, le Ghana s’est ensuite hissé en quarts de finale, avant de s’incliner aux tirs au but contre l’Uruguay (3:5). L’Espagne, future championne du monde, a barré la route du Portugal et de l’Allemagne. La Selecção das Quinas (en huitième de finale) et la Mannschaft (en demi-finale) se sont toutes les deux inclinées sur le même score (0:1) face à la Roja.

Le Temps, avec Fifa.com

[socialpoll id= »2202282″]

 

A propos Rédaction Le Temps 944 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*