L’Assemblée Nationale autorise la ratification de la Charte Africaine de la statistique

L’Assemblée nationale a voté le mardi 20 mai à Lomé, au cours de sa 7e session ordinaire, le projet de loi autorisant la ratification de la charte africaine de la statistique adoptée à Addis-Abeba le 4 février 2009. La ratification de cette charte permettra au Togo de se doter d’un cadre de déontologie et d’un code d’éthique professionnelle pour le métier de la statistique. Elle a également l’avantage de contribuer à l’amélioration de la qualité et la comparabilité des données statistiques pour le suivi du processus d’intégration économique et sociale. La charte africaine de la statistique est un document de 17 articles subdivisés en cinq chapitres consacrés aux définitions des différents concepts, les principes régissant la charte, les engagements des Etats et les mécanismes de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation. Le président de l’Assemblée nationale, Dama Dramani a souligné qu’il est important de ratifier cette charte dans la mesure où elle intègre les programmes de développement économique et socio culturel notamment la production, la gestion et la diffusion des données statistiques. Pour le ministre de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, Mawussi Djossou Sémodji, la charte africaine de la statistique est un instrument juridique qui sert d’orientation pour le développement. La charte africaine de la statistique est un instrument juridique adopté à la 12e session ordinaire de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernement de l’Union Africaine en Ethiopie. ATOP/YM/LMC

Avatar
A propos Emilie ORONG 960 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire