Cervarix, le vaccin contre le cancer du col de l’utérus disponible au Togo

Cervarix est un vaccin pour la prévention des lésions précancéreuses du col de l’utérus et du cancer du col de l’utérus dus à certains types oncogènes de Papillomavirus Humains (HPV) à partir de l’âge de 9 ans. Une campagne de vaccination du Cervarix sera lancée à partir de novembre 2014, après une vaste une période de sensibilisation. Le vaccin sera disponible au prix de 17.200 CFA. C’est plus la prochaine génération de femmes qui est concernée.

Le vaccin est disponible au Togo depuis le 02 avril, selon le ministère de la santé. « C’est un vaccin bivalent efficace contre les lésions précancéreuses’, explique Dr Agoudavi Kokou, coordonnateur du programme national de lutte contre les maladies non transmissibles.

Les jeunes femmes doivent être vaccinées à partir de 09 ans. « La prochaine génération de femmes togolaises sera protégée au regard des dépistages de masse qui seront organisés pour détecter les premières lésions », explique le coordonnateur du programme national. La durée de validité du Cervarix est de 10 ans.

cervarix

Généralement il doit être administré avant le début des activités sexuelles, soit entre les âges de 11 à 14 ans ou au plus tard à 19 ans révolus.  En France, dont nous suivons toutes les pratiques en matière de médecine, le Haut Conseil de la santé publique recommande, en cohérence avec les dernières données de l’ECDC que :  la vaccination des jeunes filles contre le papillomavirus puisse être pratiquée entre les âges de 11 et 14 ans; pour initier la vaccination de celles qui ne l’auraient pas encore faite avec une possibilité de co-administration avec un autre vaccin : vaccin tétravalent diphtérie-tétanos-coqueluche-polio, vaccin hépatite B. 

 

 

A propos Komi Dovlovi 1013 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*