Développement local : la commune d’Atakpamé adopte son budget pour 2014.

CC’est le dernier trimestre de l’année et toutes les villes du pays (communes de plein exercice ou délégations spéciales ici) s’activent pour adopter leur budget respectif pour l’année à venir. C’est l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée et d’envisager les perspectives. Depuis 2001 les conseils élus (communes) ont été suspendus et les délégations spéciales ont été nommées à leur place. La ville d’Atakpamé, située à 160km au nord de Lomé, vote son budget.
Les délégués spéciaux de la délégation spéciale de la commune d’Atakpamé ont voté, ce après deux semaines de session, le budget communal gestion 2014 de leur délégation spéciale de la commune d’Atakpamé. Suivant les détails ce budget qui s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 195.451.800 FCFA est reparti en deux sections dont 156.361.440 fcfa (soit 80%) pour le fonctionnement et 39.090.360 fcfa pour l’investissement. L’investissement dont parlent ici les délégués prend en compte le recrutement de nouveaux agents de la voirie, la réparation de deux tracteurs de la voirie pour renforcer la capacité de ramassage des ordures, l’adduction de nouveaux points d’eau potable dans la commune, l’éclairage public et l’assainissement. C’est à la fin de la session que ce montant a été annoncé par le président de la délégation spéciale de la commune d’Atakpamé, Monsieur Kasségnè Adjonou qui a aussi rappelé à l’assistance et à son personnel les défis qui attendent entre autres, la poursuite de l’amélioration des recouvrements de tous genres.
Dans ce budget les besoins pour le fonctionnement de la ville d’Atakpamé relèvent toutes les opérations de dépenses et de recettes nécessaires à la gestion courante des services de la collectivité. L’excédent est utilisé en priorité pour le remboursement du capital emprunté par la collectivité ; le surplus permettra le financement des investissements prévus par la collectivité.
Par rapport à l’investissement celui-ci présente les programmes d’investissements nouveaux ou en cours à Atakpamé. On dit que les dépenses sont financées par les ressources propres de la collectivité, par des dotations et subventions et éventuellement par l’emprunt.
Après le recensement général de la population en 2011, la commune d’Atakpamé compte plus de 40 quartiers avec 70.000 habitants. Plusieurs villes suivront dans le vote et l’adoption de leur budget de même que les délégations spéciales de toutes les préfectures.
KOFFI

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1042 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire