CEDEAO : A la recherche des juges pour sa Cour de Justice

Le conseil judiciaire de la CEDEAO recrute les juges de la Cour de Justice de cette communauté. Le processus de recrutement connaît son épilogue à Lomé.

La réunion du Conseil Judiciaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), composé des présidents des plus hautes juridictions des Etats, procède à Lomé au recrutement des juges en vue de composer la Cour de justice de la Communauté ouest africaine pour 2018-2022.

La réunion intervient pour répondre aux réformes institutionnelles préconisées dans l’espace. Pour cette nouvelle période, la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté a réduit le nombre de juges de la Cour de sept à cinq et attribué les postes à cinq Etats membres dont Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Ghana, Nigéria et Sierra-Léone.

Le mandat des juges actuellement en fonction prend fin le 17 juin prochain. Quinze candidats sont soumis aux entretiens de recrutement en ce moment à Lomé..

Le processus de recrutement connaîtra son épilogue ce 25 mai avec la phase de l’interview à l’issue de laquelle les candidats retenus seront recommandés à la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernement de la Communauté pour leur nomination.

Le Conseil Judiciaire de la CEDEAO a été créé en 2006 par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté avec pour tâches principales le recrutement et la discipline des juges de la Cour de Justice, l’élaboration de propositions relatives au développement général du secteur judiciaire de la région et le renforcement de la coopération entre les organes judiciaires de l’espace CEDEAO.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 888 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Soyez le premier à commenter

Votre commentaire sur cet article