Football : La FTF suspend Maranatha FC et Gbikinti FC en attendant le résultat des investigations

La Fédération togolaise a suspendu depuis ce 30 mai Maranatha FC et Gbikinti FC de toute activité liée au football en attendant les résultats des investigations sur le résultat de la confrontation du 27 mai entre les deux clubs.

La décision est tombée dans la soirée du 29 mai au cours d’une réunion du bureau exécutif de la FTF. Les autorités nationales du foot soupçonnent une irrégularité, des écarts avec le code éthique.

«Par ailleurs, conformément à l’alinéa 4 de l’article 65 des Statuts de la FTF, relatifs aux compétences du comité exécutif en matière disciplinaire, les deux clubs à savoir Maranatha FC de Fiokpo et Gbikinti FC de Bassar sont provisoirement suspendus de toute activité organisée  par la Fédération jusqu’à décision à intervenir», précise le communiqué.

Samedi 27 mai dernier, dernière journée du championnat de première division :  que de matchs fous sur les pelouses togolaises ! Gbikinti de Bassar pulvérise le record de buts pendant un match officiel du championnat togolais en écrasant Maranatha FC, le club de Womé, sur le score de 11 buts à rien. Du jamais vu.

Mais le résultat est tellement gros que l’anomalie coule de source aux yeux de nombreux observateurs. Impossible n’étant pas Bassar, et les lions ont marqué plus de buts en une seule journée que durant les douze journées de la phase retour du championnat (11 buts contre 9). Les joueurs de Maranatha n’ont pas levé le pied : ils se seraient littéralement couchés !

Gbikinti FC – Maranatha FC : L’histoire des arroseurs arrosés ?

Le doute est d’autant plus permis que le score fleuve du match a pour résultat le maintien de Gbikinti FC, alors que le club était mathématiquement relégué en deuxième division, et le renvoi de Gomido FC de Kpalimé, le club mythique de Kloto, aux ras des pâquerettes de la difficile Deuxième division (D2).

Les deux clubs ont le même nombre de points (34) mais avec un différentiel de but favorable au club de Bassar à cause du nombre de bonbons filés aux gens de Fiokpo. Sur le plan des rivalités dans le Landerneau de la préfecture de Kloto, Maranatha devient donc le seul club du grand Kloto à rester en première division. La messe est déjà dite pour Kotoko de Lavié, l’autre club du grand Kloto.

Le président de Maranatha, l’inénarrable Gabriel Ameyi, frère ennemi de Winnie Dogbatse, président de Gomido, aurait-t-il voulu régler les querelles de clocher en s’humiliant à cette défaite dépendante de sa volonté ?

Si les investigations prouvent que la rencontre incriminée relevait de la comédie, Maranatha de Fiokpo et Gbikinti de Bassar risquent gros : la relégation en seconde voire en troisième division.

Bref, une histoire de deux arroseurs arrosés.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 797 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Soyez le premier à commenter

Commenter cet article