CEDEAO : mécanisme de gestion intégrée des écosystèmes naturels

Il est envisagé la mise en place d’un mécanisme régional de concertation sur la gestion intégrée des écosystèmes naturels en Afrique de l’Ouest. Les 13 et 14 avril des acteurs impliqués des Etats de la CEDEAO se sont rencontrés à Lomé pour l’occasion sous le parrainage de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et le centre de coordination des ressources en eau de la CEDEAO. L’a rencontre devait permettre de dégager une feuille de route pour une conduite efficiente de la suite du processus d’élaboration de ce mécanisme.

Les enjeux primordiaux sont dans la mobilisation et la valorisation de l’eau dans notre sous région mais pour réussir le mécanisme en gestation, il faudra examiner son architecture, son fonctionnement, ses principales missions et attributions, les moyens pour son opérationnalisation et les pistes de mobilisation des ressources.

Le Togo a ratifié plusieurs instruments juridiques internationaux en matière de conservation des ressources biologiques. Le pays a aussi établi des mécanismes de concertation et des conventions de partenariat pour la gestion intégrée des écosystèmes naturels transfrontaliers avec le Benin et le Ghana.

L’animation de ce mécanisme incombe à tous les Etats de la CEDEAo, une fois qu’il est mis en place. Ledit mécanisme ambitionne de servir de plateforme régionale sous l’égide de la CEDEAO.

Le Temps avec Atop

961 Vues totales 1 Vues ce jour
(Visited 83 times, 1 visits today)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire