Câble sous-marin : l’Algérie se rapproche de l’Espagne

Le déploiement du câble sous-marin de fibre optique entre l’Algérie et l’Espagne est achevé. Bientôt les deux pays ne seront qu’à un simple clic.

Depuis le 31 mars dernier, la ville d’Oran en Algérie et celle de Valence en Espagne sont connectées par le système sous-marin de fibre optique Orval. L’autoroute à très haut débit n’est pas encore opérationnelle.

Les travaux de déploiement du câble sous-marin de fibre optique entre Oran et Valence ont été lancés en mai 2015, dans le but de diversifier les solutions d’accès sécurisé à Internet haut débit en Algérie. Le déploiement du câble sous-marin de fibre optique Orval devait être achevé au terme du mois d’octobre 2016. Mais au terme de sa visite de travail dans la localité d’Oran, le 6 octobre 2016, Imane Houda Faraoun, la ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, avait expliqué que le câble ne pourrait atteindre les côtes nationales dans les temps escomptés, l’infrastructure d’accueil en Algérie n’étant pas prête.

Le câble Orval est une composante du plan ORSEC (Organisation de secours – dispositif de prévention des risques et catastrophes, et de mise en œuvre des interventions de secours aux victimes de ces catastrophes), mis en place par l’Algérie en 2003 pour renforcer et sécuriser ses moyens de communication nationaux et internationaux en cas de catastrophes naturelles comme un tremblement de terre.

Long de plus de 560 km, le nouveau système de câble sous-marin est doté d’une capacité de 100 Gbps. L’initiative porte les ambitions d’extension d’Algérie Telecom à l’international.

Le Temps avec l’Agence Ecofin

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article