Carte de fertilité des sols : le Togo élabore la sienne

Laboratoire mobile

Le Togo élabore sa carte de fertilité des sols vu les contraintes liées à la baisse inquiétante de cette fertilité qui impacte les efforts de production.

Un laboratoire rénové et un camion laboratoire mobile vont servir à l’élaboration de la carte de fertilité des sols au Togo devant permettre d’introduire ici des techniques d’une « fertilisation raisonnée » basée sur une connaissance accrue des sols et de leurs besoins en engrais. Ceci apportera des nutriments nécessaires aux cultures tout en préservant l’équilibre des écosystèmes. Le Maroc et le Togo, partenaires, débourseront pour l’initiative respectivement 354.763.425 F et 108.409.465 F CFA.

Le laboratoire rénové est équipé en spectromètres, distillateurs d’eau, photomètres à flamme, broyeurs de végétaux, four de calcination de végétaux, conductimètres pour mesure de la salinité. Le laboratoire mobile est composé d’un véhicule de 17,5 tonnes, de deux véhicules pour le transport des échantillons de sol qui seront prélevés sur l’ensemble du territoire, de remorques pour le transport inter-régional et de six motocyclettes qui seront utilisées par les techniciens.

Dix cadres du ministre en charge de l’Agriculture ont à cet effet, bénéficié de l’expertise de leurs homologues marocains lors d’une formation de six semaines en février 2016 au siège de l’office chérifien des Phosphates (OCP) à Rabat. Ils sont chargés de former 35 agents de leur ministère dans le domaine de la fertilité des sols.

La phase pilote du projet couvrira 100.000 hectares et va porter sur les agro-pôles et les ZAAP. Les travaux vont s’étendre au reste des terres cultivables du pays soit 3,5 millions d’hectares à la fin du projet en 2019.

Le Temps avec Atop

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article