L’actualité vue par Le Temps du Togo

Face à la grogne populaire, Faure Gnassingbé sur les…

Depuis son arrivée au pouvoir en 2005, sous le commandement…

Les Évêques togolais s'engagent pour les réformes politiques

Les chefs de l'Eglise catholique romaine au Togo ne sont…

Réformes constitutionnelles: Les députés d'UNIR et de l'opposition dos à…

A l'Assemblée Nationale du Togo, les jours se passent et…

Réformes constitutionnelles par voie parlementaire: les jeux sont faits!

La session extraordinaire de l'Assemblée Nationale convoquée par le gouvernement…

Agitations cette nuit dans la cellule de Kpatcha Gnassingbé

Kpatcha Gnassingbé, fils d'Eyadema, et demi-frère du Président Faure Gnassingbé,…

La Commission des Réformes a rendu son rapport avec une…

La Commission de Réflexion sur les Réformes politiques, institutionnelles et…

Les Togolais au Sénégal ont manifesté à Dakar

Le réveil des Togolais pour exiger des changements politiques mobilise…

Tribune: Résister en étant radical pour libérer le Togo

Par Le Prof. Ayayi Togoata Apedo-Amah, Universitaire et homme du…

La session parlementaire aussitôt ouverte est ajournée

Comme annoncé la session parlementaire ouverte ce matin avait commencé…

Togo: Début de la session parlementaire sur fond de tension

C'est un dispositif militaire exceptionnel qui a accueilli les député…

Togo, entre pouvoir et opposition, le bras de fer se…

Au cours d'une Conférence de presse tenue hier par les…

Dégoût

Dégoût puant de honte et de laideur ignoble De la cruauté…

Contestations de l'opposition: le pouvoir préfère la dissuasion à la…

Face à la démonstration de force de l'opposition, le pouvoir…

Le parti au pouvoir a déversé ses militants pour contrer…

La situation devient critique à Lomé. UNIR le parti de…

A Lomé, Branle-bas autour de Deckon

Les responsables de l'opposition poussés par les manifestants ont décidé…

Jour 2 de mobilisation au Togo : Les manifestants prennent…

La deuxième journée de manifestations pacifiques pour réclamer les réformes…

Somalie : test concluant de logiciels limitant l’accès des populations à…

La pratique se généralise: prendre alibi sur les dérives des…

Budget de l’Etat : A peine 17 milliards de contribution…

Selon le dernier rapport 2014 de l’initiative pour la transparence…

Transhumance : bilan de la campagne 2017 du comité national

Le comité national de la transhumance est passé au bilan…

Le Togolais, pas brillant en matière de consommation d’alcool

  L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) surveille de très près…

Un marché moderne à bétail inauguré à Cinkassé

Il est construit et inauguré un marché transfrontalier dans l'extrême zone…

Compagnons d'UNIR, le peuple vous invite!

Par Michel Kinvi Nous avons appris que le RPT/UNIR a tenu…

Plusieurs écoles privées fermées au Cameroun

81 écoles privées camerounaises ont été fermées dans le pays…

25ème olympiade panafricaine de mathématiques: médaille de bronze du Togo

Le Togo a obtenu une médaille de bronze à l'édition…

Déclaration naissances : Les enfants lancent un plaidoyer dans le Bas-Mono

Les enfants de la zone sud-est du Togo, Bas-Mono, souvent…

Le corps judiciaire et les dispositions du code sécurité sociale

Des magistrats et avocats ont échangé des informations sur l’interprétation…

Des dizaines de personnalités togolaises à l'étranger dénoncent les violences…

C'est une chose quasi-inédite. Cent-douze (112)Togolais vivant à l'étranger viennent…

Ecotourisme : pirogues modernes pour surveiller les mangroves

La coopération GIZ et une coopérative de solidarité ont conclu…

Libre circulation: Rackets, prélèvements illicites aux postes frontaliers du Togo

Un rapport d’une ONG révèle des pratiques anormales aux postes…

Casques bleus Minusma : un soldat togolais perd la vie

Plusieurs casques bleus togolais ont déjà perdu la vie pour…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Buhari octroie une allocation mensuelle aux Nigérians défavorisés

Le gouvernement du Nigéria octroie une allocation mensuelle aux chômeurs et personnes vulnérables du pays. Ce fut une promesse de campagne du président

Le projet, qui a débuté la semaine dernière, fait partie du Conditionnal Cash Transfer (CCT), un programme qui s’inscrit dans le cadre du Plan d’Investissement Social (SIP) de l’exécutif, auquel il a été alloué 500 million $ dans le budget national 2016.

Outre les emplois N-Power où les diplômés et les autres participants au programme recevront 3000 nairas par mois, le CCT couvre également un million de Nigérians qui recevront mensuellement 5000 nairas en guise de filet de sécurité sociale.

Le programme couvre les États de Borno, Kwara, Bauchi, Cross Rivers, Niger, Kogi, Oyo, Ogun et Ekitiin. Déjà, de nombreux bénéficiaires de ces États auraient commencé à recevoir leur premier paiement dès le 6 janvier dernier. « Les fonds dédiés aux paiements initiaux dans quatre états ont été débloqués la semaine dernière au NIBSS – l’institution recevant et validant les paiements associés aux divers programmes sociaux du gouvernement. Les fonds réservés aux cinq états restants devraient bientôt suivre. La séquence de paiement sera gérée de manière opérationnelle par le NIBSS », révèle un communiqué du bureau du vice-président.

Selon l’annonce, les neuf États pilotes ont été sélectionnés en raison de leur registre social qui a permis d’identifier les Nigérians les plus vulnérables et les plus pauvres grâce à une méthode de ciblage communautaire éprouvée (CBT) utilisé par la Banque mondiale. Les taux de chômage et de sous-emploi au Nigéria ne cessent d’augmenter. En effet, des données du Bureau des Statistiques Nigérian (NBS) estimaient le taux de chômage à 13,3% durant le second trimestre de 2016, contre 12.1% le trimestre précédent.

Il faut souligner que le programme fait l’objet de diverses critiques par les législateurs depuis son lancement. Ces derniers estiment que le gouvernement actuel l’utilise uniquement pour gagner des points. La présidence, dans un communiqué de l’adjoint spécial principal sur les médias et la publicité adressé au vice-président, Laolu Akande, a confirmé dimanche que les bénéficiaires de l’allocation mensuelle de 5000 nairas du gouvernement fédéral ont été sélectionnés avant l’élection du président Buhari. « L’on ne saurait qualifier la sélection des bénéficiaires du CCT de partisane, puisque les bénéficiaires de huit des neuf États pilotes ont été sélectionnés avant même l’arrivée de cette administration. Tout d’abord, les fonctionnaires au niveau fédéral, en collaboration avec les fonctionnaires de l’État, identifient les zones les plus pauvres du gouvernement local, en utilisant une carte de pauvreté existante pour l’Etat, puis les responsables du gouvernement local identifient les communautés les plus pauvres des régions du gouvernement local, après quoi nous y envoyons nos équipes », peut-on lire dans le communiqué.

Anita Fatunji (Agence Ecofin)

701 Vues totales 1 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter