L’actualité vue par Le Temps du Togo

Le Burkina bombarde Bana avec des moustiques génétiquement modifiés

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés ont été introduits à…

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Les consommateurs togolais réclament des comptes au chef de l’Etat

L’association togolaise des consommateurs (ATC) relance l’affaire de la gestion des fonds mobilisés pour la participation du Togo à l’édition 2013 de la Coupe d’Afrique des Nations de football. Après les vaines interpellations des ministères des sports et  des finances et finalement du Premier Ministre, c’est le tour pour l’ATC de solliciter l’intervention du Chef de l’Etat pour éclairer la lanterne des contribuables sur la gestion des fonds mobilisés. La Fédération Togolaise de Football (FTF) et le gouvernement avaient consenti à imposer des  prélèvements à opérer chez les entreprises et celles-ci l’ont transféré sur le dos des consommateurs. Des comités ad hoc ont été mis sur pied en décembre 2012 pour coordonner la mobilisation. Mais en ce mois de novembre 2016, le contribuable ne connaît ni la valeur de la cagnotte ni l’utilisation qui en est faite de ces fonds.

Justification des prélèvements

La crise au sein de la fédération togolaise d’alors et les difficultés de tous ordres ont amené le gouvernement à solliciter du secteur privé des contributions et des citoyens, une quête volontaire pour une meilleure prestation de l’équipe nationale. « A l’époque diverses actions de marketing avaient demandé aux Togolais de contribuer à la mobilisation des fonds afin de doter l’équipe nationale de moyens suffisants pour sa participation à la CAN 2013 », écrit l’ATC dans un communiqué publié le 12 novembre. Trois comités avaient été mis sur pied dont celui de la supervision présidé par le Premier Ministre d’alors, Arthème Awoumey-Zunu. Les cimenteries du pays ont augmenté le prix de leur produit, les opérateurs de téléphonie mobile ont fait payer les utilisateurs pendant un mois, les constructeurs ont fait payer leurs clients, la brasserie a vendu plus chère la mousse, les banques… bref ce fut le printemps de l’envolée des prix sur les produits à la tête exclusive du consommateur.

cotisations

Des cabinets ont été commis pour faire l’audit de la campagne africaine de l’équipe nationale togolaise. Les cabinets ont rendu les rapports à la Primature dans les délais mais ceux-ci n’ont jamais fait l’objet d’une quelconque publication. Silence consternant et contrastant avec une certaine grogne de la population qui visiblement croit que des pratiques gourgandines auraient émaillé la gestion de ces fonds. Le silence du gouvernement vient confirmer le doute. En 2010,les Eperviers s’étaient qualifiés pour la CAN d’Angola. Des cotisations similaires avaient été organisées. Le Togo n’ayant même pas joué un seul match, est revenu handicapé au bercail. Tous les sous avaient été délicatement dépensés et « justifiés ». Au moins un rapport, même contesté, avait été rendu public.

Les consommateurs interpellent le chef de l’Etat

L’Association Togolaise des Consommateurs insiste sur la restitution de la gestion de ces comptes en interpellant le chef de l’Etat togolais parce qu’elle estime qu’à l’époque c’était un décret en conseil des ministres qui avait mis en place les comités en question sous la supervision du Premier Ministre. A quelques semaines d’une prochaine probable nouvelle quête « Nous insistons que ces comptes soient faits avant que les Eperviers aillent à la CAN du Gabon. On ne peut pas accepter qu’on appelle les Togolais à contribuer alors que les premiers comptes ne sont pas faits », avertit le Secrétaire Général de l’ATC, Agouta Alladjou, indigné.

Enigmezunu

L’affaire des comptes non publiés de la CAN 2013 reste une énigme et jusqu’alors la clef de cette énigme est détenue par l’ancien Premier Ministre, Arthème Awoumey-Zunu qui avait fait de l’esbroufe en promettant que les filets de la passoire de son comité étaient suffisamment réglés pour ne faire passer aucune moisissure des centimes déposés par les contribuables. Il y avait engagement qu’un compte rendu moral et financier serait fidèlement fait à la population après la campagne. Le ministère des finances et la Primature avaient dernièrement joué à un ping pong ahurissant en se rejetant alternativement la responsabilité dans la publication de ce rapport. Pourtant des sources informent que les rapports d’audit seraient sous scellé en attendant qu’ils soient dépoussiérés. Ce sera sous la pression !

Sans ce compte, non seulement le culte de l’impunité se fera toujours à la FTF et même ailleurs mais les contributeurs togolais amoureux du football n’auront plus le plaisir de répondre à un quelconque nouvel appel de fonds.

En promettant des actions au-delà d’un simple communiqué, l’association de défense des droits des consommateurs croit que « la lutte contre la corruption, le sabotage économique et le détournement des fonds publics étant des maux que combat le gouvernement, l’ATC reste convaincue que les autorités feront diligence par respect et considération pour le peuple togolais » afin de rendre à celui-ci son droit à l’information.

2095 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 133 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter