«Alerte Prison» pour enseigner les droits et devoirs des détenus

Le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) lance l’« Alerte Prison » à l’intention des détenus de la prison de Tsévié. En expérimentation, cette alerte veut prévenir la récidive et promouvoir la réinsertion sociale des détenus dans leurs familles et communautés. L’alerte fait mieux la promotion des droits et devoirs chez les détenus afin d’éradiquer la violence en milieu carcéral, offrir une assistance juridique à ceux-ci et les initie à des activités génératrices de revenus.

Il sera mis en place un Club Alerte de 20 détenus qui deviendront à leur tour des pairs éducateurs pour sensibiliser sur la vie en groupe, la meilleure vie après la prison, la réinsertion et l’incarcération et la diversité culturelle, l’orientation professionnelle et inclusive et l’accompagnement à une meilleure réinsertion.

L’action permettra de redonner confiance aux détenus de se corriger et de pouvoir réintégrer la société et respecter la loi. Ce projet vise à ce que tout puisse se passer comme cela se doit de la détention préventive à la réinsertion post-prison. A la fin de ce projet, les détenus doivent savoir leurs droits et devoirs afin de contribuer à la lutte contre l’impunité et de devenir des hommes responsables dans leurs communautés. Le régisseur de la prison de Tsévié, Djidjiwou Komlan a rassuré le CACIT de sa collaboration pour la mise en œuvre effective de ce projet afin de contribuer à l’épanouissement des détenus.

Le Temps avec Atop

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 940 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire