L’actualité vue par Le Temps du Togo

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Gabon: Un millier d’arrestation parmi les opposants

Des milliers d’arrestations parmi les opposants et des commerces pillés. La répression est menée par la garde présidentielle, la gendarmerie, la police anti-émeute et des miliciens en armes.

Depuis hier soir, la présidentielle gabonaise tourne au massacre. On tue, on arrête les manifestants et les opposants, on pille. La garde présidentielle, la gendarmerie, la police et des miliciens à la solde de Bongo sont engagés dans une stratégie répressive depuis le début des  manifestations hier soir. D’après le ministre de l’intérieur, o compte plus d’un millier d’interpellations parmi l’opposition et ses sympathisants qui contestent la victoire du président Ali Bongo Ondimba de 49,85% sur l’ex-Président de la Commission de l’Union Africaine, Jean Ping.

Le quartier général de l’opposition a été attaqué à l’arme lourde avec des hélicoptères, et fouillé de « fond en comble » selon Jean Ping, le candidat officiellement battu. Il y aurait deux morts dans les rangs de l’opposition et de nombreux leaders pris au piège de l’attaque ont été arrêtés.

Bongo garant de la démocratie

Dans une courte allocution,  sa première depuis la proclamation des résultats le 31 août dernier, le président réélu dénonce les manifestations et s’érige en garant et protecteur de la démocratie contre le «groupuscule» qui veut prendre le pouvoir «pour se servir et non servir le Gabon ».

La démocratie s’accorde mal des succès autoproclamés, des groupuscules formés à la destruction. La démocratie s’accorde mal de la prise d’assaut d’un Parlement et de la télévision nationale.

 Les élections ont rendu leur verdict (…) Qui a perdu ? Un groupuscule dont le seul projet était de prendre le pouvoir pour se servir du Gabon et non servir le Gabon, déclare le Président Ali Bongo Ondimba, d’après des propos rapportés par notre Le Monde.

Le candidat Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères, est intervenu ce matin sur RFI en demandant le recomptage des voix, seule solution pour ramener le calme. Il a avoué être incapable de demander l’apaisement à une population qui est visiblement victime de violentes répressions de la part des forces armées.

La communauté internationale appelle au recomptage des voix

Caché en « lieu sûr », le candidat Jean Ping n’entend pas faire des recours par les voies légales en déclarant son manque de confiance dans des institutions à la solde du pouvoir d’Ali Bongo. « La Cour constitutionnelle, tout comme la Cénap(la commission électorale), sont des instruments aux mains du pouvoir, ça ne change rien (…) Ils disent ce que le pouvoir leur dit de dire», a-t-il déclaré à RFI.

Condamnations tous azimuts des résultats et des violences post-électorales sur le plan international. La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a ainsi qualifié jeudi la situation de « crise profonde ».

Il est important que tous les acteurs rejettent la violence et appellent au calme, écrit-elle dans un communiqué. Toute contestation doit se faire avec des moyens pacifiques afin d’éviter l’embrasement du pays.

La présidence française  a fait part également de «sa profonde inquiétude et de sa grande préoccupation ».  L’Elysée appelle «toutes les parties à la retenue et à l’apaisement, ce qui suppose un processus garantissant la transparence sur les résultats du scrutin ».

 « Les élections doivent refléter de manière crédible la volonté du peuple », a souligné le porte-parole du département d’Etat, John Kirby, appelant les forces de sécurité à respecter les droits des citoyens, et les manifestants à garder le calme.

Paradoxalement, seuls l’Union Africaine et les pays africains restent engoncés dans un silence sépulcral et une indifférence de marbre.

 

2717 Vues totales 4 Vues ce jour
(Visited 254 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter