Comment le fonctionnaire peut-il acquérir un logement social au Togo ?

Les banques togolaises dont Orabank, la BIA et la Banque Atlantique vont parrainer des fonctionnaires de l’Etat togolais pour leur faciliter l’obtention d’un logement social au Togo. C’est un projet pilote de mille logements sociaux dénommé «cité Mokpokpo» dont l’Etat togolais a financé l’acquisition des terrains et quelques matériaux de construction sur une partie du site abritant le Lycée d’Adidogomé.

Une première phase offrira deux types de logements avec 420 maisons basses de type 2, 3 ou 4 pièces à des prix allant de 11 à 21 millions de FCFA et 120 appartements en immeuble collectif dont les montants varient entre 10 et 20 millions de FCFA. Les logements sont prioritairement destinés aux catégories A1, A2, A3 et B de la fonction publique et ceci pour tous les agents fonctionnaires sur toute l’étendue du territoire. Les villas sont destinées aux fonctionnaires de nationalité togolaise qui expriment le besoin de disposer d’un logement social en remplissant la « fiche d’identité acquéreur » disponible au ministère de l’Urbanisme. Les banques peuvent leur octroyer des prêts remboursables sur une durée de 15 à 20 ans avec un taux d’intérêt de 7.75%.

Il est dit aussi que le gouvernement veillera à ce que ces habitations respectent les standards internationaux de logements décents et de qualité. Quatre villas témoins seront prêtes en mi-février. La «cité Mokpokpo» sera dotée dans une deuxième phase d’un centre hospitalier et commercial, des écoles, des places de stationnement et d’espaces verts à l’usage des résidents.

Avatar
A propos Emilie ORONG 666 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire