L’Afrique en voie de devenir exempte de poliomyélite en 2015

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) l’Afrique est en passe d’être exempte de la poliomyélite.Le 11 août 2015 marque la date d’une première année écoulée depuis la détection du dernier cas d’infection par un poliovirus sauvage sur l’ensemble du continent africain.
« Avec une Afrique exempte de cette maladie, il ne resterait plus que deux pays où la transmission de la poliomyélite n’a jamais été interrompue: le Pakistan et l’Afghanistan », souligne un communiqué de l’OMS.
Dans la Corne de l’Afrique, aucun cas d’infection par le poliovirus sauvage n’a été notifié depuis le dernier cas au centre de la Somalie, le 11 août 2014.
Au Nigéria, dernier pays d’endémie de la Région africaine de l’OMS, c’est au 24 juillet 2015 qu’un an s’était écoulé sans détection de nouveaux cas dans ce pays.
Si les résultats des laboratoires des prochaines semaines confirment qu’il n’y a pas de nouveaux cas au Nigéria, et si la Région africaine de l’OMS continue ensuite de rester deux ans de plus sans nouveaux cas d’infection par un poliovirus sauvage en présence d’une forte surveillance, elle pourra être certifiée exempte de poliomyélite par la Commission régionale de certification pour l’Afrique.
Lors d’une évaluation de la flambée dans la Corne de l’Afrique terminée en juin 2015, une équipe a conclu à l’interruption de la transmission également au Kenya et en Éthiopie. On ne peut exclure qu’il y ait un faible niveau de transmission non détectée en Somalie, conclut aussi l’équipe, et les activités de riposte se poursuivent dans l’ensemble du pays.

Les Africains sont arrivés à ce bilan grâce à une campagne intensive et régulière contre la polio.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article