L’actualité vue par Le Temps du Togo

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

Dapaong : Une grotte mariale dédiée au pèlerinage des fidèles

Après quinze ans d’existence, la paroisse Bon Pasteur de Natbagou…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Ecobank condamnée à verser 11 millions d’euros à Thierry Tanoh, son ancien directeur général

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOnze mois après son départ forcé d’Ecobank, Thierry Tanoh a obtenu gain de cause contre son ancien employeur. Selon nos informations, dans une décision rendue le 15 janvier 2015, le Tribunal de commerce d’Abidjan a condamné le groupe bancaire panafricain à verser 7,5 milliards de FCFA (environ 11 millions d’euros) à son ex directeur général. Une sentence particulièrement lourde dans le cadre d’une procédure pour « diffamation ».

Selon nos informations, le Tribunal – qui a délivré sa sentence, de plus de 40 pages, durant 50 minutes, a jugé diffamatoire une lettre adressée le 1er mars 2014 par Daniel Matjila, chief investment officer du gestionnaire sud-africain PIC (actionnaire d’Ecobank), aux administrateurs du groupe et reprise dans plusieurs journaux anglo-saxons.

« Dans ce courrier, l’administrateur jugeait Mr Tanoh « immature », « menteur », « manquant d’éthique » et « inapte à exercer la profession bancaire ». C’est pour ces termes, dont Ecobank ne s’est jamais désolidarisée, que la condamnation pour diffamation a été délivrée », a expliqué le 16 janvier au matin à Jeune Afrique Soualiho Lassomann Diomandé (cabinet Lexways), avocat de Thierry Tanoh. Ecobank, PIC et Daniel Matjila ont été condamnés de manière solidaire à payer 7,5 milliards de FCFA à Mr Tanoh. »

« Regrettable »

Joint par mail par Jeune Afrique, Albert Essien, successeur de Thierry Tanoh, n’a pas répondu à nos demandes d’entretien. Tout comme Thierry Tanoh.

En revanche, Richard Uku, directeur de la communication du groupe bancaire, a jugé « la décision vraiment regrettable et injuste ». « Le montant est excessif et irrationnel », a-t-il témoigné par téléphone, depuis Abidjan, à Jeune Afrique. Le porte-parole a également confirmé l’intention du groupe de faire appel et contesté le choix d’Abidjan comme lieu de la procédure, le contrat de Mr Tanoh avec Ecobank stipulant selon lui « un recours aux tribunaux britanniques ou un arbitrage auprès de la CCI de Paris. »

Conflits

Nommé à la tête d’Ecobank en 2013, après un processus compétitif, l’Ivoirien avait rapidement connu de grandes difficultés à diriger. Accusé par Laurence do Rego, alors directrice du groupe chargée de la finance et du risque, de plusieurs irrégularités en matière de gouvernance, l’ancien vice-président de la Société financière internationale (IFC) s’était également retrouvé au beau milieu d’une bataille entre administrateurs, certains le défendant, d’autres (notamment la partie sud-africaine) demandant ouvertement sa tête.

Après plusieurs départs d’administrateurs, le conseil avait finalement décidé le 11 mars 2014 de révoquer Thierry Tanoh de son poste, avant la fin de son contrat.

3 février prochain

D’après nos informations, l’ancien directeur général d’Ecobank a également entamé une autre procédure, au Togo : celle-ci porte sur la rupture du contrat de Thierry Tanoh sans préavis, violant en cela les procédures de l’Ohada. La décision du Tribunal dans ce dossier est attendue pour le 3 février prochain.

Un arbitrage serait également en cours à la CCI de Paris.

Résurgence

Réagissant à la condamnation, Renaissance Capital a estimé le 16 janvier que les 11 millions d’euros représentent environ « 3% des bénéfices après impôts pour 2014 ». La banque d’affaires s’inquiète surtout « de la récurrence de mauvaises nouvelles pour Ecobank », comparant ces difficultés à un monste à plusieurs têtes refusant de s’en aller et provoquant des troubles tout au long de l’année 2015.

par Jeune Afrique

 

 

 

 

5185 Vues totales 8 Vues ce jour
(Visited 76 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter