Coupe du Monde: Le Brésil assure face à la Croatie 3-1

Le Brésil, pays organisateur de la coupe du monde de la FIFA 2014 fait une entrée tonitruante dans le tournoi.
Le Brésil et Neymar ont bien démarré leur coupe du monde
Le Brésil et Neymar ont bien démarré leur coupe du monde

Les supporters brésiliens de l’Arena de São Paulo n’en croyaient pas leurs yeux. Après avoir assisté à une somptueuse cérémonie d’ouverture, acclamé l’entrée de leurs héros et chanté à l’unisson leur hymne national, leur équipe était menée au score avant le quart d’heure de jeu sur un but contre son camp. Marcelo, surpris par un centre à ras de terre d’Ivica Olic légèrement dévié par Nikica Jelavic, poussait le ballon au fond (0:1, 11′). L’arrière gauche du Real Madrid a bien cru gâcher la fête, d’autant que les Croates montraient beaucoup d’acharnement en défense et de justesse en contre.

Mais la virtuosité auriverde reprenait progressivement le dessus, avec souvent Neymar au pinceau comme sur ce travail de funambule ligne de fond suivi d’un enroulé pied gauche d’Oscar, boxé par Stipe Pletikosa (22′). Le prodige du FC Barcelone redonnait enfin le sourire à son pays à la demi-heure de jeu, prenant toute la défense croate à contre-pied d’une frappe précise du gauche (1:1, 29′).

Le premier Brésilien à marquer dans le tournoi, comme lors de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2013, répondait encore présent en seconde période en transformant avec sang-froid un penalty obtenu par Fred sur une faute de Dejan Lovren (2:1, 71′). Voilà qui arrivait à point nommé pour une Seleção certes dominatrice, mais peinant à porter le danger sur les cages de Pletikosa. C’est plutôt du côté de Julio Cesar que ça chauffait sur quelques offensives de Croates en pleine révolte. Mais les Brésiliens tenaient bon et s’offraient même une apothéose sur un contre conclu d’un pointu malin d’Oscar (3:1, 91′).

La prochaine étape pour le pays hôte sera le Mexique, tandis que la Croatie sera opposée au Cameroun.

Le Cameroun fera son entrée en scène demain face au Mexique. Un match que les représentants de l’Afrique doivent remporter pour garantir leur qualification pour la deuxième phase.

Le Temps, avec FIFA.com

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article