L’actualité vue par Le Temps du Togo

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

Niger : Trois activistes société civile interdits de séjour à Agadez

Venus en séjour à Agadez, trois activistes nigériens, n’ont pu…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Niger : Le Jeu dangereux du pouvoir et de l’opposition

Au Niger, depuis l’ouverture démocratique du début des années 90, les alliances politiques durent rarement plus de deux années. La coalition ayant porté au pouvoir le président Mahamadou Issoufou en 2011 n’a pas dérogé à cette règle.

La rupture est consommée entre le président de l’Assemblée Nationale, Hama Amadou, leader de MODEN Lumana et son ancien allié Mahamadou Issoufou. Le parti au pouvoir et ses alliés ont décidé de retirer le perchoir de l’Assemblée à l’ancien Premier ministre de Mamadou Tandja qui avait connu la déchéance et la misère sous celui qui avait été déposé par un coup d’Etat après avoir tenté de s’arroger un troisième mandat à la tête du Niger. Hama est connu pour être un fin politique. Arrivé troisième à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle organisée par la junte militaire du général Djibo, le Président du MODEN, par ailleurs ex-leader du MNSD Nassara avait soutenu Issoufou alors leader de l’opposition.

Hama Amadou, Président de l'Assemblée et principale cible du pouvoir

Hama Amadou, Président de l’Assemblée et principale cible du pouvoir

A présent les anciens frères ennemis de la famille Nassara se sont réconciliés et veulent en découdre avec le président. Le renouvellement du bureau de l’Assemblée fut le prétexte pour que les partis nigériens ressortent la hache de guerre. Manifestations de rue, agressions armées contre les domiciles d’hommes politiques, arrestation d’opposants, la tension à Niamey est au comble et les observateurs de la scène politique nigérienne craignent le pire.

Le chef de file de l’opposition nigérienne a appelé vendredi à une « marche pacifique de protestation » contre le président.

« Trop c’est trop », s’est indigné Seïni Oumarou,  chef de file de l’opposition nigérienne, qui a exhorté militants et citoyens « à sortir massivement » dimanche « pour une marche pacifique de protestation » afin d' »exiger du président Mahamadou Issoufou le respect strict de la Constitution ».

« Depuis 48 heures, le régime densifie la violence d’Etat en passant à un stade inadmissible dans les abus », a déclaré Oumarou, président du Mouvement national pour la société de développement (MNSD), l’ex-parti au pouvoir battu par M. Issoufou à la présidentielle de 2011.

Le gouvernement obstrue les libertés publiques

Le gouvernement a décidé d’interdire la marche de l’opposition. Le ministre de l’Intérieur Hassoumi Massaoudou est sorti de sa réserve pour condamner les étudiants et l’opposition qui, selon lui, a planifié et exécuté des campagnes de « terreur » dans la ville de Niamey dans le seul but de créer un pourrissement de la situation politique au Niger. Le gouvernement justifie l’interdiction par le « risque d’infiltration de la marche par des terroristes ».

La situation fait craindre des tentions politiques dans le pays, à moins de deux ans de la prochaine élection présidentielle. Selon le ministre de l’intérieur, les personnes arrêtées projetaient de perpétrer un putsch. Elles appelaient à la violence depuis plusieurs mois.

Tous ou presque seraient issus du MODEN, le mouvement démocratique nigérien, le parti de l’actuel président de l’Assemblée nationale, et ancien allié du pouvoir, Hama Amadou. Le fils ainé de Hama Amadou, lsmaël Hama Amadou, figure parmi les personnes arrêtées.

Le risque militaire

Au Niger, depuis une vingtaine d’années, l’armée intervient par un coup d’Etat, chaque fois que les civils se disputent le pouvoir. Trois coups d’Etat ont déjà émaillé la vie politique de ce pays depuis l’ouverture du processus de démocratisation.

Les mésententes actuelles pourraient conduire au même dénouement si les institutions du pays et les acteurs politiques ne parviennent pas à vite calmer la situation.

K. Agboglati

1994 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 29 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter