Le Togo veut combattre les violences dans les stades de football

La Fédération Togolaise de Football (FTF) a lancé une campagne ambitieuse contre la violence dans les stades lors du début du championnat national, indique un communiqué de la FTF publié lundi. Au cours d’une cérémonie tenue samedi à Notsè, à 100 km au nord de Lomé, qui marquait le commencement du championnat de D1 tenue samedi, on a écouté une déclaration solennelle des capitaines de Anges FC et de Maranatha de Fiokpo de « mettre la violence hors-jeu et de cultiver le fair-play ».
Par cette campagne, la FTF souhaite conscientiser les acteurs du football et le public sur les actes de violence rencontrés sur certains stades la saison dernière et qui ont failli mettre prématurément fin au championnat si le ministère de la Sécurité et celui des Sport n’avaient pas pris rapidement les mesures pour décourager les fauteurs de troubles par des peines privatives de liberté. « Avec la campagne [Mettons la violence hors-jeu], nous voulons rappeler aux acteurs du football ainsi qu’au public sportif que nos terrains de jeu ne doivent pas servir de cadres à des actes de violence. Le football est régi par des règles que les arbitres et les juges sont chargés d’appliquer. En tant qu’humains, il peut parfois arriver qu’ils commettent des erreurs mais cela ne doit jamais donner l’occasion aux acteurs et aux supporters pour basculer dans la violence », a indiqué Gabriel Améyi, président de la FTF. La violence dont il s’agit ce ne sont pas les conduites plus ou moins agressives observées dans des phases de jeu (tacle, obstruction, tirage de maillot, protection un peu rude etc.), mais bien celles considérées comme une agression caractérisée entre joueurs, de joueur à arbitre, de dirigeant à arbitre, de spectateur à arbitre. »Les nouveaux règlements des compétitions de la FTF mettent un accent particulier sur la prévention des actes de violences en renforçant les mesures relatives à la sécurité, notamment l’encadrement des supporters et les restrictions à l’entrée dans les stades. Nous serons très regardants sur leur application », précise le président de la FTF.
Ce match de lancement du championnat national de football de première division au Togo s’est déroulé sans écueils avec la victoire (1-0) de Anges de Notsè sur Maranatha de Fiokpo. Les cinq autres matches qui se sont déroulés le lendemain se sont déroulés dans la même ambiance que la veille.
Résultats de la première journée : Agaza – Gomido (5-1) ; Unisport – Sémassi (0-1) ; Foadan – Asko (1-0) ; Gbikinti – Dyto (1–0) ; As Douanes – Togo Port (1-0)
Le Temps/Xinhua

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article