Coronavirus : Attention, vigilance !

A l’orée de la nuit du réveillon de la Saint Sylvestre 2020 et de la célébration de la nouvelle année, une rencontre tragique qui s’est produite dans une maison de retraite d’Anvers en Belgique, vient nous rappeler que ces moments de retrouvailles joyeuses ne sont pas sans risques.

Le 24 décembre dernier à Anvers, une maison de retraite envoie un père Noël à ses pensionnaires. Un père Noël positif au covid-19 quand même à l’insu des responsables. Résultat : plus de 150 personnes de l’établissement belge ont été infectées à la suite de la visite d’un faux Saint-Nicolas, et 18 morts.

Aussi est-il nécessaire d’observer de la tempérance et beaucoup de prudence, comme le relèvent heureusement les mesures prises par les autorités togolaises lors du conseil des ministres du vendredi 18 décembre 2020.

Pour rappel, les mesures portent sur le couvre-feu jusqu’au 3 janvier prochain. Il court de 22 heures à 5 heures du matin et exceptionnellement les 31 décembre 2020 et 1er janvier 2021 de 23 heures à 5 heures du matin.

Pour éviter les rassemblements et les épanchements risqués, « Interdiction de la consommation sur place dans tous les bars sur toute l’étendue du territoire national, y compris les bars traditionnels, du 20 décembre 2020 au 03 janvier 2021. Les night-clubs, les dancings restent également strictement fermés. Il est également fait « interdiction de rassemblements de plus de 15 personnes sur toute l’étendue du territoire national ».

Néanmoins, pour permettre aux citoyens de satisfaire certaines préoccupations d’ordre religieux, les cultes de la Saint-Sylvestre et du 1er janvier sont autorisés, toutefois dans le strict respect des gestes barrières. Quant à l’observation de ses mesures, le gouvernement déploie la force anti-covid pour obliger les populations à un peu de vigilance.

Néanmoins,  les autorités font Interdiction de la célébration de culte sauf un jour par semaine (vendredi pour les musulmans et dimanche pour les chrétiens) sur toute l’étendue du territoire du 20 décembre au 03 janvier. Les pèlerinages et les camps de prières passent également à la trappe.

Contrairement à la période de la première vague du covid-19, le couvre-feu se passe sans accrocs. Aucun incident grave n’est déclaré et tout se passe dans la bonhomie.   Le Togo a enregistré 3604 cas confirmés de covid-19 et 68 décès. 178 cas restent actifs. Mais on constate une inflation des cas dans tout le pays, spécialement à Lomé. Douze personnes  ont été testées positives portant le nombre total de cas positifs à 3576 le 28 décembre dernier.

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 942 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire