Brésil : quand une fête d’anniversaire propage coronavirus et tue trois personnes

Ce qui a commencé comme une fête familiale s’est terminé en tragédie.Au Brésil, une fête d’anniversaire serait à l’origine de propagation du coronavirus parmi les membres d’une famille, marquant à jamais leur vie.

Trois frères et sœurs sont morts et dix autres personnes sont tombées malades en un peu plus de deux semaines après ce rassemblement.

Les autorités ont confirmé qu’au moins un des décès était dû à un coronavirus.

La fête a eu lieu le 13 mars dans la ville d’Itaperica da Serra, dans l’agglomération de Sao Paulo. Ce jour-là, le Brésil comptait un total de 98 cas confirmés de Covid-19, selon les statistiques du ministère de la santé.

Près de 60 des cas ont été enregistrés à Sao Paulo, une des villes les plus peuplées du monde, qui compte plus de 21 millions d’habitants.

Quelque trois semaines plus tard, les chiffres nationaux du Brésil au 8 avril ont dépassé 16 000 cas confirmés et plus de 800 décès.

Vera Lucia Pereira savait à l’époque que la maladie avait atteint le Brésil et qu’elle se propageait. En fait, elle a pensé à annuler les projets de célébration de son 59ème anniversaire.

“Nous avions des doutes”, a-t-elle déclaré à la BBC, “mais nous avons décidé de maintenir la fête”. “Il n’y avait pas beaucoup de cas dans le pays à l’époque.” A ce moment-là, il n’y avait pas eu de confinement au Brésil.

Avatar
A propos Emilie ORONG 960 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire