Mali : Six enseignants enlevés dans leur école par des djihadistes présumés

Six enseignants ont été enlevés vendredi dans leur école “parce qu’ils enseignent en français” lors d’une opération de djihadistes présumés.

Quelques 920 écoles sont fermées au Mali, pays en proie depuis 2012 à des insurrections indépendantistes, salafistes et djihadistes meurtrières et à des violences intercommunautaires. Plus des deux tiers de ces écoles le sont dans le centre du pays.

“Les terroristes ont enlevé six enseignants du groupe scolaire de la localité de Korientzé parce qu’ils enseignent en français”, a déclaré une source sécuritaire malienne. Les assaillants sont “venus nombreux, armés et à motos” jusque dans l’école, a confirmé un membre du conseil municipal de cette localité située à quelque 150 km au nord de Mopti.

“Ils ont sorti quelques élèves et manuels scolaires et des cahiers avant de mettre le feu à ce matériel dans la cour de l’école”, selon la même source, qui a requis l’anonymat pour des raisons de sécurité.

Un membre du corps professoral a indiqué que les djihadistes avaient menacé de revenir si l’enseignement “selon les préceptes de l’islam” n’était pas dispensé à la place de celui en français.

“Mes enfants ont vu la scène de l’arrivée des djihadistes. Ils ont peur. J’ai peur”, a déclaré le père de deux élèves, Sidy Diallo, qui a préféré “quitter Korientzé” avec sa famille.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 996 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire