La CAF va former les experts sur l’IRM

La Confédération africaine de football (CAF) veut en finir définitivement avec le problème d’âge des joueurs. Aussi, elle va (encore) former sur l’Imagerie par résonnance magnétique (IRM).

« Le Caire abritera les 23 et 24 septembre 2019, deux jours de travaux sur l’imagerie par résonance magnétique (IRM) », annonce la faîtière du football continental. Le but est de « constituer un groupe d’experts chargé de mener et de superviser les problèmes liés à l’IRM dans les compétitions de la CAF ». Aussi la CAF précise-t-elle que « treize médecins des six zones CAF participeront à l’événement de deux jours qui donnera le ton à la formation du groupe d’experts chargé d’organiser et de superviser à l’avenir les contrôles IRM dans leurs zones respectives et auprès des associations membres ».

Selon la Confédération africaine de football, leurs contributions seront essentiellesafin  qu’elle « puisse maintenir une base de données précise sur les joueurs participant aux compétitions mineures ».

L’Imagerie par résonnance magnétique est utilisée depuis 2005 par la CAF. C’est un test qui utilise de puissants aimants, des ondes radio et un ordinateur. Le dispositif permet  de prendre des images détaillées du corps mais des fraudes relatives à l’âge des joueurs subsistent toujours. La dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN) des moins de 17 ans,  organisée par la Tanzanie, a encore révélé des cas des anomalies liées à l’âge réel des joueurs.

Eklou de Badj

Avatar
A propos Komi Dovlovi 867 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire