De l’art plastique pour sensibiliser au vivre ensemble

Une vingtaine de jeunes venus de Lomé, Aného, Tsévié, Atakpamé, Kara, Mango et des pays voisins, amoureux du théâtre, conte, danse, musique, photo, issus des clubs d’enfants de moins de 15ans, ont été formés en «jeux d’acteurs » du 19 au 31 août à Assahoun.

La formation s’inscrit dans le cadre du projet « Arts For Kids » en cours du 1er août 2019 au 31 Juillet 2020 mise en œuvre par «Afrotitud» en partenariat avec «Téré culture» et co-financée par l’Union Européenne et « Culture At Work Africa » pour faire la promotion du vivre ensemble.

Les bénéficiaires ont appris à raconter des histoires par des gestes et des paroles, la mise en scène et à introduire la notion de dialogue interculturel, de cohésion sociale et de la citoyenneté active. Ils ont été entretenus sur les notions du vivre ensemble, des valeurs de diversité culturelle et de paix.

A la fin de la formation, douze (12) participants ont été sélectionnés pour être des ambassadeurs du projet dans leurs localités respectives. L’entrepreneur culturel, président de « Afrotitud », Dick Jean-Claude a expliqué la signification du nom porté par le projet qui veut dire « De l’Art pour les enfants ». Il a affirmé qu’il est temps de mettre fin aux adversités sur le plan religieux, ethniques, et politiques qui n’apportent rien et d’arrêter les hypocrisies qui déciment les pays. Il a insisté sur l’importance de former la base qui sera la relève de demain. Le président de « Téré Culture » Léonard Yakanou, reste quant à lui, convaincu que ces activités apporteront un plus dans la mentalité, la manière de penser et la vie des citoyens.

Avatar
A propos Emilie ORONG 810 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire