CAN 2019 : La coupe tend ses bras à la Premier League

Fennecs-Lions de la Terranga, c’est aussi Manchester City-Liverpool. L’un de ces deux clubs anglais va soulever la coupe CAN 2019 à travers Mahrez ou Mané.

Man City-Liverpool en miniature

L’Europe concentre le football mondial. C’est un fait indéniable. Il se traduit par le contingent des joueurs sud-américains et africains évoluant dans les championnats européens. En conséquence, ces coupes continentales ressemblent à des « championnats européens » bis. La CAN de cette année n’échappe pas à cela. C’est ainsi que l’affiche de la finale ressemble à un remake des confrontations entre les Citizens et les Reds.

Débarqué à Manchester City après l’épopée de Leicester, le club qui l’a révélé au grand public, Riyad Mahrez conserve toujours cette aura. En club ou en équipe nationale, la star algérienne a toujours la cote. Du côté de la Mersey, le natif de Casamance Sadio Mané n’en finit pas de déjouer les pronostics. Il a été l’artisan de la victoire de Liverpool cette saison en ligue européenne des champions. Pour avoir déclaré que si l’opportunité lui est donnée de troquer la coupe aux grandes oreilles contre la coupe d’Afrique, il n’hésitera pas, Sadio Mané a révélé l’importance que revêt la coupe continentale pour lui. Sans le dire, l’objectif pour le meilleur sénégalais en Europe ces dernières années, vise le ballon d’or africain. Là où Riyad Mahrez le devance. Le duel s’annonce serré. Un autre choc que la Premier League livre toutes les saisons à ses spectateurs. Surtout que cette saison la rivalité entre le club de la Mersey et les Citizens a été encore rude.

Riyad Mahrez et Sadio Mané se retrouvent en finale aux termes des matches de poule et des phases d’élimination directe. Même si les Fennecs d’Algérie ont une ascendance psychologique sur les Lions sénégalais. En match de poule, l’Algérie avait battu le Sénégal sur la plus petite des marques. Mais comme on le dit en football, la réalité d’hier n’est pas toujours celle d’aujourd’hui. Et c’est à ce niveau que les deux entraîneurs Djamel Belmadi et Aliou Cissé doivent revoir leurs tactiques de jeu. C’est un autre match qui oppose les deux sélectionneurs qui ont presque le même parcours. Ils ont grandi ensemble dans le Val-de-Marne en France et évolué en Ligue 1 avant de proposer leurs services de sélectionneur de leurs équipes nationales.

Au coup de sifflet final de cette 32ème édition de la CAN, ce sera le Sénégal ou l’Algérie qui va l’emporter. Evidemment, le côté chauvin prendra le dessus. Mais l’Angleterre aussi peut être fière que l’une des stars de son championnat brandisse la coupe la plus convoitée sur le continent africain. Et si Sadio Mané vengeait pour la cause de Liverpool Mohamed Salah sorti de la compétition par des teigneux Bafana-Bafana ? Les Sénégalais attendent beaucoup de leur star qui n’a pas véritablement brillé à l’image de son talent lors de cette CAN. Tout le contraire de l’attaquant de Manchester City qui a qualifié son équipe pour la finale par un coup franc magistral contre les Super Eagles du Nigeria.

EKLOU de Badj

Laisser un commentaire