Le Burundi organisera l’élection présidentielle le 20 mai 2020

La commission électorale burundaise a fixé le calendrier du processus électoral qui permettra d’élire le successeur de Pierre Nkurunziza : le 20 mai 2020.

La date du premier tour de l’élection présidentielle de 2020 est fixée au 20 mai, cinq ans après le début d’une crise ayant débuté avec l’élection présidentielle et sera couplé aux élections législatives et communales. L’éventuel deuxième tour de la présidentielle a été fixé au 19 juin et la prestation de serment du président élu au 20 août, selon un calendrier publié par la Commission électorale nationale indépendante.

Le Burundi est en crise depuis que le président Pierre Nkurunziza a annoncé en avril 2015 sa candidature à un troisième mandat. Il avait été réélu en juillet de la même année. Par la suite le président burundais avait surpris les observateurs en assurant qu’il ne se présenterait pas à sa propre succession en 2020, alors que la nouvelle Constitution adoptée en 2018 le lui permet.

« Ces élections seront un non-événement qui ne va pas amener une solution à la crise qui assaille notre pays depuis 2015. Le Burundi va plutôt continuer à s’embourber un peu plus dans la crise « , a réagi Jean Minani, le président du CNARED, une plate-forme qui regroupe une partie de l’opposition en exil. M. Minani a évoqué « une nouvelle fuite en avant » car selon lui, le président Pierre Nkurunziza fonce « vers ces pseudo-élections en excluant l’opposition externe, après avoir refusé toute négociation avec nous », référence à l’échec du dialogue inter-burundais de sortie de crise.

Avatar
A propos Emilie ORONG 744 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire