CAN Egypte 2019 : Bouchées doubles pour la sécurité

Ce sont 120000 policiers qui sont mobilisés pour la Coupe d’Afrique des Nations qui démarre ce vendredi 21 juin au Caire. L’équipe hôte c’est les Pharaons

« Toutes les dispositions ont été prises pour assurer la sécurité des équipes et du public », rassure Abdel Fattah Al-Sissi, le Chef de l’Etat. Et ce sont 120.000 policiers qui sont mobilisés et répartis dans des endroits névralgiques du pays. Il s’agit, en dehors des stades, des hôtels où logent les délégations et des fans zones. Des drones  munis de caméra haute définition et de thermique sont également mis à contribution.  Le recours à ces drones permettra selon les autorités égyptiennes, de survoler les stades à une dizaine de hauteur et aidera à la détection et à la surveillance des supporters dans les différents stades qui abriteront les rencontres.

C’est la première fois que l’Égypte déploie un tel dispositif sécuritaire impressionnant. Depuis que le régime de Hosni Moubarak a été renversé en 2011, le pays est plongé dans une instabilité sans précédent. Et c’est pour éviter que la grande messe de la compétition continentale ne soit gâchée que les autorités égyptiennes ont donc mis les bouchées doubles.

La sécurité, le grand test pour Ahmad Ahmad

Déjà sous le feu des critiques et accablé par les accusations, le président de la Confédération africaine de football (CAF) joue son avenir avec la CAN Egypte 2019. Après ses démêlés avec la justice en France  et la polémique née de la finale de la Ligue africaine des champions le 31 mai dernier entre l’Espérance de Tunis et Wydad de Casablanca, le malgache Ahmad Ahmad est dans le viseur de la FIFA, l’instance mondiale de football. Elle vient à cet effet de mettre en place la Déléguée Générale de la FIFA pour l’Afrique en la personne de Fatma Samoura.

L’actuelle Secrétaire Générale de la FIFA aura pour mission«de faire un audit général de la CAF afin d’évaluer la situation actuelle au sein de la confédération et de contribuer à l’accélération du processus de mise en œuvre des réformes en cours, destiné à assurer à la CAF un fonctionnement de manière transparente, efficace et selon les standards de gouvernance les plus élevés » a publié la CAF ce jeudi. La mission de Fatma Samoura débute  le 1er août 2019 et prendra fin le 31 juin 2020. » « J’ai hérité d’une institution totalement dépourvue de règles… Je reconnais mon échec dans l’amélioration de la transparence financière de la CAF. Même moi, président, je ne parvenais pas à obtenir de mon directeur financier (Mohamed El Sherei) l’état de nos comptes, d’où sa récente suspension. Il faisait ce qu’il voulait, il ne suivait aucune règle. Idem pour l’ancien secrétaire général. Ils décidaient de tout », se défend Ahmad Ahmad.

C’est la 5ème fois que l’Egypte organise la Coupe d’Afrique des Nations. Elle l’a remportée à sept (07) reprises. La compétition est à sa 32ème édition avec 24 équipes. Une première.

EKLOU de Badj

Laisser un commentaire