Sénégal: L’ARTP met de l’ordre dans les promotions télécoms

L’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP)  du Sénégal est décidée à remettre de l’ordre dans le florilège de promotions télécoms dans le pays. Les compagnies Sonatel, Tigo et Expresso sont directement visées.

Dans une note adressée aux sociétés télécoms, le régulateur du marché national qui veut mettre fin à la concurrence déloyale et protéger les consommateurs, leur enjoint de recueillir désormais son accord préalable avant le lancement de tout nouveau produit ou service.

« Les promotions sont notifiées à l’ARTP, par courrier officiel, au moins cinq jours (5) ouvrables, avant leur lancement. Les opérateurs sont tenus de transmettre en même temps la structure des coûts de l’offre de base, objet de la promotion. Après instruction, l’Autorité de régulation peut accéder à la demande ou opposer son refus sur la base d’une décision motivée » souligne l’ARTP qui ajoute que le nombre de promotions par opérateur ne doit pas dépasser 15 au cours d’un trimestre. De plus, les SMS non sollicités et les informations à caractère publicitaire ne pourront pas être adressées pendant la grille horaire allant de 21h à 06 h du matin.

L’Autorité de régulation se réserve aussi le droit d’interdire « aux opérateurs qui ont des problèmes de qualité de service ou qui ne remplissent pas certaines conditions liées à l’offre de faire des promotions le temps que les dysfonctionnements soient résolus ou pendant une période définie ».

Le Temps avec ECOFIN

Avatar
A propos Emilie ORONG 722 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire