Mozambique : premier bilan du Cyclone, un mort et nombreux dégâts

Le cyclone tropical Kenneth a balayé jeudi soir la côte nord du Mozambique en faisant au moins un mort et détruisant de nombreuses habitations, selon un premier bilan, un mois à peine après le passage meurtrier d’Idai plus au sud.

Il s’agissait d’un cyclone de catégorie 3, avec des vents de 160 km/h. Le pire cyclone était Idai, qui était de catégorie 4. Une personne a été tuée par la chute d’un cocotier.

Sur l’île d’Ibo, où vivent quelque 6.000 habitants, 90% des maisons ont été détruites.

En prévision de l’arrivée du cyclone, les habitants de cette île prisée des touristes se sont réfugiés dans la forteresse avec des vivres, selon la propriétaire suisse d’un hôtel qui déclare ne pas s’attendre à retrouver son hôtel entier après le cyclone.

Quelques contrées signalent des dégâts importants, des maisons détruites, car situées dans les zones hautes, sans communication. Des vents violents ont arraché de nombreux cocotiers et repoussé des bateaux sur la plage.

Vendredi, Kenneth poursuivait sa course dans les terres mais avec des vents beaucoup moins violents (70 km/h maximum), selon l’Institut national de météorologie qui a rétrogradé le cyclone en dépression tropicale. De fortes pluies sont annoncées laissant craindre des inondations et des glissements de terrain.

En prévision de ces intempéries, les autorités du Mozambique ont transformé des bâtiments publics en dur, notamment des écoles, en centres d’hébergement. En moins de six semaines d’intervalle de deux cyclones se sont abattus sur le Mozambique. Idai avait fait un millier de morts dans le centre du Mozambique et au Zimbabwe et des centaines de milliers de sans-abri.

Avatar
A propos Emilie ORONG 717 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire