L’inspection du travail valide ses stratégies de mobilisation des ressources

L’étude sur les contraintes et opportunités pour une meilleure mobilisation des ressources au profit de l’inspection du travail est validée.
L’étude sur les contraintes et opportunités pour une meilleure mobilisation des ressources au profit de l’inspection du travail a été validée par le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative le 28 janvier à Lomé. Cette étude s’inscrit dans le cadre du projet « Gouvernance » mis en œuvre par le Bureau International du Travail (BIT) dans cinq pays ciblés de la région Afrique dont le Togo.
L’étude a fait a fait l’état des lieux des moyens nécessaires au bon fonctionnement des services d’inspection du travail mais a aussi identifié les pistes de mobilisation des ressources internes et externes au profit de l’inspection. L’étude a retracé un tableau des contraintes et opportunités pour  définir la stratégie de mobilisation des ressources.

Depuis son lancement en janvier 2017 au Togo, le projet «Gouvernance» a permis aux services d’inspection du travail d’effectuer des visites expérimentales dans 320 unités de l’économie informelle (secteurs des bâtiments et travaux publics, de l’industrie extractive et du commerce).
L’étude réalisée vient consolider la dynamique qui doit permettre aux services d’inspection du travail de remplir efficacement leurs missions et assurer à chaque citoyen les conditions de travail décent. « Gouvernance » vise à améliorer les conditions de travail et faire respecter les principes et droits fondamentaux au travail. Le projet se focalise au Togo dans trois secteurs d’activités que sont le commerce, l’industrie extractive et les bâtiments et travaux publics.

Avatar
A propos Emilie ORONG 821 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire