RDC : Arrêté et tabassé pour avoir couvert un meeting d’opposition

« Journaliste en danger » dénonce l’arrestation d’un journaliste qui a été « violemment battu pour avoir couvert un meeting d’un candidat » d’opposition en RDC.

Ce « journaliste – technicien » d’une radio de la province du Kwilu à l’ouest de Kinshasa « a été interpellé, le mercredi 19 décembre 2018, au moment où il quittait sa rédaction par un groupe de policiers », selon JED.

« Embarqué de force dans un véhicule », le journaliste a été conduit à la résidence « d’une députée locale de la majorité « où il sera ligoté et torturé pendant plusieurs heures avant son transfert à Kinshasa dans la soirée », selon JED. « Le journaliste est détenu dans un cachot du Commissariat provincial de la police de Kinshasa ».

Le journaliste Rodrigue Ndakazieka « a été arrêté au moment où il venait d’assurer la retransmission en direct du meeting de l’opposant et candidat à l’élection présidentielle Martin Fayulu », selon JED.

Le Temps avec VOA

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 886 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article