RDC : Arrêté et tabassé pour avoir couvert un meeting d’opposition

“Journaliste en danger” dénonce l’arrestation d’un journaliste qui a été “violemment battu pour avoir couvert un meeting d’un candidat” d’opposition en RDC.

Ce “journaliste – technicien” d’une radio de la province du Kwilu à l’ouest de Kinshasa “a été interpellé, le mercredi 19 décembre 2018, au moment où il quittait sa rédaction par un groupe de policiers”, selon JED.

“Embarqué de force dans un véhicule”, le journaliste a été conduit à la résidence “d’une députée locale de la majorité “où il sera ligoté et torturé pendant plusieurs heures avant son transfert à Kinshasa dans la soirée”, selon JED. “Le journaliste est détenu dans un cachot du Commissariat provincial de la police de Kinshasa”.

Le journaliste Rodrigue Ndakazieka “a été arrêté au moment où il venait d’assurer la retransmission en direct du meeting de l’opposant et candidat à l’élection présidentielle Martin Fayulu”, selon JED.

Le Temps avec VOA

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 1038 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire