Exécutions extrajudiciaires au Mali : Amnesty appelle à enquêter

Amnesty International  en appelle aux autorités maliennes en vue de lancer une enquête sur les six corps qui ont été retrouvés dans une fosse commune.

Amnesty International a appelé mardi les autorités maliennes à faire la lumière sur des exécutions extrajudiciaires dans le centre du Mali, où six corps ont été retrouvés dans une fosse commune la semaine dernière.

Des associations peules et Human Rights Watch réclament l’ouverture d’une enquête après la découverte à Dogo dans le centre du Mali des dépouilles de six personnes, arrêtées quelques jours plus tôt selon elles par l’armée.

Dans un communiqué mardi, Amnesty a indiqué avoir recueilli des témoignages selon lesquels ces six corps « découverts dans une fosse commune le 25 mars étaient ceux de personnes arrêtées trois jours auparavant par l’armée dans le village de Dogo et emmenées vers une destination inconnue ».

« Cette découverte macabre intervient après des semaines d’une violence croissante qui a placé les civils du centre du Mali entre deux feux, exposés aux disparitions forcées et aux exécutions illégales de l’armée d’un côté, et de l’autre aux bombes au bord de la route et aux enlèvements par les groupes armés », souligne l’ONG.

Amnesty « exhorte les autorités maliennes à enquêter » sur les agissements imputés à leurs forces et à « traduire en justice tous les responsables de crimes présumés, devant des tribunaux civils ordinaires ».

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 914 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire