Le Bénin veut rallonger son réseau de fibre optique

Le Bénin ambitionne d’élargir son réseau national de fibre optique et renforcer sa pénétration d’internet haut débit. En négociations avec le Chinois ZTE.

Le conseil des ministres de la République du Bénin, réuni le 08 février 2017, a instruit la ministre de l’Economie numérique et de la communication, Rafiatou Monrou (photo), de poursuivre les négociations avec l’équipementier télécoms chinois ZTE pour l’élargissement du réseau national de fibre optique.

Il s’agit de la réalisation d’une boucle de fibre optique de 625 km dans l’ouest du pays et d’une partie du projet de déploiement de 2450 km de fibre optique à travers le pays. D’une valeur financière de 46,2 milliards Fcfa, le gouvernement voudrait que la réalisation des travaux soit financée par Eximbank of China.

Ces deux chantiers sont des composantes du Projet de Développement des Infrastructures de Télécommunication et des TIC (PDI2T), démarré le 5 décembre 2016. Le PDI2T est un volet important du programme d’action du gouvernement béninois pour les cinq prochaines années. Il prévoit, en plus des chantiers cités plus haut, le déploiement de 1 983 km de fibre optique dans le pays, dont 280 km pour le Grand Cotonou et 30 sites LTE, le déploiement de 800 antennes 3G/4G et le raccordement backhaul, le déploiement de 375 sites LTE.

Une fois le PDI2T achevé, le Bénin souhaite être une plateforme régionale en matière de l’Internet haut débit avec 80% de taux de pénétration d’Internet haut débit.

Le Temps avec Muriel Edjo (Agence Ecofin)

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 914 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire