Afrique du Sud : accusé  de fraudes, le ministre des Finances contre-attaque

Cyril Ramaphosa

(Agence Ecofin) – Eclaboussé depuis quelques semaines par l’affaire d’espionnage des hommes politiques par une cellule spécialisée dans la surveillance fiscale récemment accusé de fraude, le ministre sud-africain des Finances, Pravin Gordhan contre-attaque en lançant des accusations contre ceux qui veulent sa tête. En effet, dans une déposition, le ministre accuse les Gupta, la richissime famille d’origine indienne, en révélant que cette dernière a réalisé des transactions suspectes portant sur un montant de 6,8 milliards de rands, soit 490 millions $.

M. Gordhan a demandé aux banques de révéler les informations sur ces transactions douteuses, ce qui affaiblirait cette famille soupçonnée de corruption et de blanchiment d’argent.

Dans ce climat délétère, le vice-président du pays, Cyril Ramaphosa (photo) affirme que les accusations de fraude qui pèsent sur le ministre des Finances, pourraient affecter les efforts de ce dernier à revigorer l’économie sud-africaine, et lui apporte donc son soutien.

Pour rappel, M. Gordhan fait l’objet de deux enquêtes. La deuxième a été ouverte le 11 octobre pour accusation de fraude, alors qu’il était à la tête des services du fisc. La première est intervenue en aout, où il avait été convoqué par la police, dans le cadre d’une enquête sur l’utilisation présumée d’une unité rattachée à l’administration fiscale pour espionner des hommes politiques.

Alain Okpeitcha

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 971 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire