Dr Randolph Antoine entendu par le doyen des juges d’instruction

Le franco-togolais, docteur Antoine Randolph était conduit ce mercredi chez le doyen des juges d ‘instruction au parquet de Lomé. Un reporter de LeTempsTg s’est rendu sur les lieux pour constater la présence de l’intéressé.

Interpellé fin février à la frontière bénino-togolaise, à Hilla-Condji, par la direction de la sécurité intérieure, Antoine Randolph a été interrogé par l’Agence Nationale de Renseignement avant d’être mis à la disposition de la police judiciaire. C’est de la DCPJ qu’il s’est rendu au tribunal de Lomé ce matin. Il était assisté par Me Robert Ahlonko Dovi, ancien Bâtonnier de l’ordre des avocats du Togo, et farouche défenseurs des droits de l’homme.

Le 4 mars dernier le procureur de la République près le Tribunal de Lomé liait son arrestation à une « tentative d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat ». Le procureur de la République soulignait dans un communiqué le même jour qu’ « à l’issue des vérifications liminaires, il est apparu nécessaire d’ouvrir une enquête judiciaire, laquelle est confiée à la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) pour vérifier les informations reçues qui font état de tentative d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat ». Le même communiqué rapportait que Dr Randolph a été arrêté « suite à des renseignements des services de sécurité de pays amis ».

Selon nos informations, ce pays voisin n’est autre que la Côte d’Ivoire, et il serait reproché à Randolph d’avoir tenté d’enrôler d’anciens rebelles ivoiriens pour venir « déstabiliser le Togo ».

Avatar
A propos Emilie ORONG 957 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire