Le village de BOADE lutte pour sauver ses crocodiles

A quinze km à l’ouest de Cinkassé se trouve le barrage de Noadé, retenue d’eau aménagée depuis 1989 mais qui souffre des phénomènes d’envasement. La digue est très érodée et tend à céder et le rétrécissement de l’eau ne laisse aucun espoir pour la population de cette localité le barrage sera réhabilité avec les soins de l’ONG Kpaal N’Paag basée à Cinkassé et l’accompagnement financier de la Banque Mondiale, l’Union Européenne, Terre Africa, le Fonds pour l’Environnement Mondial. Les bénéficiaires contribueront à la collecte et la mise en tas des pierres, le curage de la cuvette et la reconstruction du déversoir, la réparation de la digue et le reboisement des deux versants de la digue à base du vétiver.
CROCODILES
Il y a nécessité pour les populations de la localité de lutter pour la sauvegarde de ce barrage qui constitue la seule ressource en eau et dans les environs et qui vivent uniquement des activités agropastorales. La réhabilitation du barrage de Boadé permettra d’améliorer la culture du riz et le renforcement des activités de contre saison ; il servira de site touristique à cause des crocodiles qui y vivent. Les travaux de réhabilitation ont démarré cette semaine

Avatar
A propos Emilie ORONG 825 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire