La Banque Mondiale ouvrira de nouveaux chantiers d’urgence au Togo

Une délégation de la Banque Mondiale (BM) est allée le 25 janvier s’enquérir de l’exécution des travaux de réalisation des ouvrages dans le cadre du Projet d’Urgence de Réhabilitation des Infrastructures et des Services Electriques (PURISE) à Lomé et ses environs afin de s’assurer de la bonne qualité de ces ouvrages et de mesurer leur impact dans l’amélioration des conditions de vie des populations. Les sites du centre pour sinistrés d’Agoè Logopé accueillant plus de 1000 personnes, le transformateur du courant électrique à Agoè Koshigan, le marché d’Agbalépédo et le bassin CIFEX, le boulevard Malfakassa prolongé, les collecteurs 1 et 2 à Adakpamé ont été visités.

Au terme de la visite, la délégation propose d’ouvrir d’autres chantiers pour soulager la peine des populations.

D’un coût total de 55,82 millions de dollars US, le PURISE a démarré le 30 novembre 2009 en vue de pallier les problèmes d’inondations, d’adduction d’eau et de baisse de tension électrique à Lomé et la périphérie. Il est arrivé à terme le 31 décembre 2015.

L’enjeu pour le Togo est de travailler à la prolongation du projet pour satisfaire davantage les communautés vulnérables à Lomé et à l’intérieur du pays.
Avec ATOP

Avatar
A propos Emilie ORONG 764 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire