CAP 2015 fustige le coup de force électoral de Faure GNASSINGBE

Jean-Pierre Fabre, Chef de file de l'opposition politique togolaise.
Les responsable de la Coalition de l'opposition CAP 2015 n'en démordent. Dans une conférence de presse tenue ce jour à Lomé, ils dénoncent le "coup de force électoral" du Président sortant. Pour CAP 2015, le vainqueur de l'élection du 25 Avril n'est autre que Jean-Pierre Fabre. Le Temps vous propose la déclaration liminaire de la conférence de presse.

CONFERENCE DE PRESSE

Déclaration liminaire

CAP 2015 fustige le coup de force électoral de Faure GNASSINGBE

Le régime RPT/UNIR et son candidat Faure GNASSINGBE viennent de perpétrer un nouveau coup de force électoral, bafouant la souveraineté du peuple togolais et infligeant un camouflet aux Chefs d’Etat de la CEDEAO ainsi qu’à la communauté internationale.

Ce mardi 28 avril 2015, les Présidents John Dramani MAHAMA du Ghana, Président en exercice de la CEDEAO et Alassane Dramane OUATTARA de Côte d’Ivoire, sont arrivés à Lomé pour tenter d’aider à une issue convenable à la phase cruciale de validation et de proclamation par la CENI, des résultats provisoires du scrutin présidentiel du 25 avril 2015. En effet, cette phase connait des difficultés liées à l’incohérence des résultats contenus dans les procès-verbaux de certaines CELI.

Au cours d’une rencontre avec une délégation de CAP 2015, les deux Présidents ont exprimé leur volonté d’assurer la crédibilité et la transparence de la compilation et de la validation des résultats du scrutin. Ils ont demandé à la CENI de poursuivre ses travaux de traitement des procès-verbaux des CELI, en mettant de côté les procès-verbaux litigieux, qui feront l’objet d’un règlement ultérieur avec l’aide du Comité d’accompagnement, avant la publication des résultats provisoires.

Mais, avant même le départ des Chefs d’Etat, le candidat Faure GNASSINGBE a fait procéder à la proclamation des résultats provisoires du scrutin à la télévision publique TVT, par le président de la CENI qui n’a pas daigné informer ni son vice-président ni le président du Comité d’accompagnement.

Cette proclamation est faite, alors que les procès-verbaux de 14 CELI seulement sur un total de 42 CELI, ont fait l’objet de débats n’ayant du reste abouti à aucune validation au cours des séances plénières de la CENI, précisément en raison des nombreuses irrégularités, anomalies et incohérences qui appellent nécessairement des vérifications.

Les résultats tels que proclamés par le président de la CENI, ne sont conformes ni à la loi, ni à l’accord du 24 avril 2015, ni à la décision des Chefs d’Etat de la CEDEAO, ni à la procédure interne adoptée par tous les membres de la CENI, en présence du Comité d’accompagnement.

Il s’agit donc d’un coup de force électoral planifié de longue date et exécuté avec des procès-verbaux contenant des résultats préfabriqués, d’où les distorsions et les aberrations, comme lors de toutes les élections organisées par le régime RPT/UNIR, notamment, les élections présidentielles de 2005 et de 2010.

CAP 2015 et son candidat Jean-Pierre FABRE dénoncent et condamnent fermement ce coup de force qui traduit le rejet systématique de l’alternance par le régime RPT/UNIR et son refus obstiné d’organiser des élections libres, transparentes et équitables au Togo.

CAP 2015 et son candidat Jean-Pierre FABRE rejettent catégoriquement ces résultats frauduleux qui n’ont rien à voir avec ceux compilés à partir des procès-verbaux collectés auprès de leurs représentants dans les bureaux de vote.

En effet, en dehors des procès-verbaux litigieux des sept CELI dont CAP 2015 et son candidat demandent l’annulation, les résultats des CELI traités par le centre de compilation de CAP 2015 donnent Jean-Pierre FABRE largement vainqueur.

CAP 2015 se félicite de la victoire de son candidat Jean-Pierre FABRE, face à l’injustice, à l’arbitraire, à la fraude électorale et face à tous ces acteurs sociopolitiques qui ont entrepris de saper les intérêts des populations togolaises.

CAP 2015 et son candidat Jean-Pierre FABRE réitèrent leurs remerciements aux populations pour leur soutien et les appellent à se mobiliser massivement par tous les moyens légaux pour faire échec à ce nouveau coup de force.

Fait à Lomé, le 29 avril 2015  

Le Directeur de Campagne de CAP 2015

Signé : Patrick LAWSON-BANKU 

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 881 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire