L’Union Européenne évalue sa coopération avec le Togo de 2007 à 2013

UE TOGOLe bureau d’études indépendant « Aide à la Décision Economique » (ADE) a présenté le rapport provisoire de l’évaluation de la coopération de l’Union Européenne (UE) avec le Togo sur la période 2007-2013 au cours d’un atelier de restitution  le mardi 16 septembre à Lomé.

Ce rapport d’une centaine de pages porte sur les orientations et les choix de politiques de coopération à moyen et  long termes ainsi que l’exécution des projets et programmes sur le terrain.

La reprise de la coopération avec l’UE a permis de soutenir les processus électoraux et de réconciliation nationale, les réformes économiques et les investissements en infrastructures puis d’apporter des appuis budgétaires qui ont servi à apurer les dettes envers la Banque européenne d’investissement.

Ces résultats ont été obtenus à partir de  deux cents personnes consultées à Bruxelles, Lomé et autres villes du Togo sur les questions de pertinence de la stratégie d’engagement de l’UE et sur les thèmes clés de la coopération tels que la gouvernance démocratique, les réformes économiques et institutionnelles, la stabilité macroéconomique et l’appui aux infrastructures.

Le bureau recommande à l’UE  de renforcer l’appui à la gouvernance démocratique, les processus de préparation et d’exécution budgétaire. Les experts encouragent aussi l’UE à s’assurer de la pérennité des progrès réalisés  dans le domaine des infrastructures  et à instaurer une rotation du personnel aux sièges de la Commission et du service européen extérieur et l’exhorte à continuer  sa coordination avec les autres acteurs du développement.

Les auteurs de ce rapport suggèrent plus d’implication du législatif dans l’élaboration des budgets et un rééquilibrage des ressources pour investir plus dans les secteurs sociaux tels que la Santé,  l’Education et ceux de la croissance liés à la création d’emploi dans les petites et moyennes entreprises.

Le ministre de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Djossou Sémodji, a réitéré la gratitude du gouvernement à la délégation de l’UE pour la bonne conduite du processus de programmation du 11ème FED qui vient d’être approuvé pour un montant de 216 millions d’Euros, soit une augmentation de 35% par rapport au programme précédent. Il a émis le vœu que l’UE renforce davantage le dialogue avec le gouvernement et qu’elle continue de s’aligner sur les priorités du Togo. Le chef de la délégation de l’UE, Nicolas Berlanga-Martinez a indiqué que leur coopération est un partenariat caractérisé par une vision de développement à long terme, des dons et le dialogue.

L’évaluation commanditée par l’UE a pour objectif de renseigner l’institution sur les résultats de son engagement au Togo et sur les leçons à tirer pour améliorer sa coopération actuelle et future.

ATOP/BV/LKF

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1061 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire