Cap-Vert: saisie record de cocaïne sur un bateau, l’équipage arrêté

La police cap-verdienne a saisi 9,5 tonnes de cocaïne au port de Praia sur un navire battant pavillon panaméen. Les membres d’équipage russes arrêtés.
Il s’agit de la plus importante saisie de drogue officiellement réalisée dans l’archipel, où la police avait découvert en octobre 2011 près d’1,5 tonne de cocaïne dans un immeuble de Praia, lors d’une opération baptisée « Lancha Voadora » (« Hydravion »).
Les 11 membres d’équipage du bateau ESER, tous de nationalité russe, ont été arrêtés et remis aux autorités judiciaires, selon le communiqué de la police, soulignant que la drogue était dissimulée dans 260 colis à l’intérieur du navire.
« Le cargo venant d’Amérique du Sud avait pour port de destination Tanger (Maroc) mais s’est arrêté au port de Praia pour se conformer aux procédures judiciaires liées au décès à bord d’un membre de l’équipage », a précisé la police.
« Mais avant l’arrivée du bateau au port de Praia, la police était déjà en possession d’informations indiquant qu’il s’agissait d’un navire soupçonné de transporter une quantité indéterminée de stupéfiants », selon le texte.
La saisie a été réalisée grâce à un échange d’informations entre la police cap-verdienne et le Centre maritime d’opérations antidrogue MAOC (MAOC-N, Maritime analysis and operation center – narcotics), à Lisbonne, selon la même source.
Archipel constitué de dix îles, le Cap-Vert fait partie des pays ouest-africains utilisés par les trafiquants comme points de transit de la drogue en provenance d’Amérique du Sud à destination de l’Europe.
Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Emilie ORONG 667 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire