Cameroun: Maurice Kamto et plusieurs opposants arrêtés

Mauice Kampto, principal opposant au dictateur Paul Biya

L’opposant camerounais Maurice Kamto, arrivé deuxième à l’élection présidentielle d’octobre et qui revendique toujours la victoire dans les urnes, a été arrêté, lundi 28 janvier, à Douala, a annoncé le vice-président de son parti, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC).

C’est aux alentours de 19h30 au domicile d’un de ses soutiens que Maurice Kamto a été interpellé, lundi.

« M. Maurice Kamto a été enlevé [lundi] par des personnes en armes alors qu’il se trouvait au domicile d’un de nos alliés, M. Albert Dzongang, en compagnie de M. Christian Penda Ekoka, a déclaré Emmanuel Simh, vice-président de son parti le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC). Ils ont été, aux dernières nouvelles, emmenés à la police judiciaire à Douala. »

Après ces arrestations, environ 300 personnes se sont massées autour de la maison de M. Dzongang, selon un journaliste de l’Agence France-Presse sur place. Des tirs en l’air ont dispersé la foule. Une « réunion de crise » est en cours au MRC, dont plusieurs cadres et soutiens ont été arrêtés depuis samedi.

Le Temps

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article