L’actualité vue par Le Temps du Togo

Sénégal: Le groupe de presse Wal Fadjjri perd son fondateur

L’un des pionniers de la presse privée Sénégalaise, patron du…

Tennis : Nouvelles courts pour encourager la pratique de la discipline

Deux courts de tennis ainsi que des bâtiments administratifs et…

ONMT: Tous les médecins ne sont pas inscrits à l’ordre

L’Ordre national des médecins, ONMT, a organisé ses premières journées…

Un journaliste rwandais accusé de "terrorisme"

Un journaliste rwandais, pigiste pour le service local de la…

Eduquer à la paix par le dialogue inter religieux

Des acteurs communautaires ont échangé le 26 novembre à Sokodé…

Nigeria : Des programmes pour former les détenus dans les prisons

Les autorités des Services pénitentiaires au Nigéria (NPS) tentent de…

Le diocèse de Dapaong consacre trois nouveaux prêtres

Trois diacres du diocèse de Dapaong ont été ordonnés prêtres.…

Centrafrique : Un prêtre retrouvé calciné après les combats à Alindao

"On a retrouvé son corps, calciné", a déclaré l'abbé Mathieu…

Les pharmaciens mobilisés contre l’usage excessif des antibiotiques

Les pharmaciens célèbrent leur semaine au Togo. Pour cette nouvelle…

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Justice : La perpétuité confirmée pour l’ex-président tchadien Hissène Habré

Les Chambres africaines extraordinaires ont confirmé ce 27 avrril à Dakar, la condamnation à vie pour Hissène Habré à Dakar pour crimes contre l’humanité.

Impitoyable. Il faut être impitoyable pour les dirigeants africains assassins de leurs peuples. Ce matin 27 avril à Dakar, les Chambres africaines extraordinaires, qui avaient jugé l’ex-dictateur tchadien Hissène Habré, ont confirmé en appel sa condamnation à la perpétuité. Le verdict du premier jugement a été prononcé en mai 2016, pour « crimes de guerre », « crimes contre l’humanité » et « crimes de torture », pour avoir occasionné  durant son règne entre 1982 et 1990 l’assassinat de 40.000 de ces concitoyens. Le verdict a été annoncé à son absence.

C’est la première fois qu’une juridiction panafricaine juge un ancien chef d’Etat pour crimes contre l’humanité. Le premier, le Libérien Charles Taylor, avait été condamné par un tribunal pénal international.

C’est une décision satisfaisante pour les associations des droits de l’homme et des victimes tchadiennes, fers de lance de ce combat pour que justice soit rendue et que le despote stalinien paie pour ces crimes.

L’impunité était garantie pour Hissène Habré au regard des réticences de la justice sénégalaise par-devers laquelle les plaintes avaient été déposées.

On se souviendra que cette justice a été rendue à l’instigation de l’Union Européenne, qui a poussé voire financé les Chambres africaines extraordinaires (CAE), chambres ad hoc  créées en vertu d’un accord entre l’Union africaine (UA) et le Sénégal, où M. Habré s’était réfugié après son renversement  en décembre 1990 par l’actuel président tchadien Idriss Déby Itno.

Cette condamnation n’est par contre qu’une première étape pour éradiquer l’impunité des dirigeants africains, psychopathes endurcis qui traînent sur leur parcours des fosses communes pleines de cadavres.

Les CAE constituent néanmoins la preuve que la volonté politique suffit pour régler cette question de l’impunité des dirigeants africains violateurs des droits de l’homme. L’Union Africaine, surtout l’Afrique du Sud, a tendance à protéger certains dirigeants africains dans le collimateur de la Cour pénale internationale.

 

1435 Vues totales 1 Vues ce jour
(Visited 102 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter