L’actualité vue par Le Temps du Togo

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

Niger : Trois activistes société civile interdits de séjour à Agadez

Venus en séjour à Agadez, trois activistes nigériens, n’ont pu…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Société: Le poulet importé impropre à la consommation

La Ligue des  consommateurs togolais (LCT) appelle le Gouvernement togolais à interdire d’importation les découpes de poulets congelés accusées non seulement de détruire l’élevage avicole local mais surtout d’être impropres à la consommation. 

La LCT s’attaque au poulet importé du Brésil, des Etats-Unis et de l’Union Européenne. La viande aviaire est soupçonnée de parvenir aux consommateurs togolais avariée, commercialisée par une industrie agro-alimentaire et des négociants peu scrupuleux, soucieux surtout de se débarrasser d’un produit impropre pour le consommateur européen mais excellent pour les pauvres Africains.

L’association togolaise s’appuie sur un article publié par deux journalistes allemands, Michael Obert et Matthias Ziegler, intitulé « Le poulet mondial », l’industrie de la viande européenne décharge des milliers de tonnes de poulet, difficilement vendable sur le marché européen dans les pays africains en voie de développement.

Ainsi « … les ailes, le cou, les pieds, les os, les abats, [représentant] pour de nombreux producteurs des déchets » sont expédiés en Afrique.

«… l’industrie de la viande a trouvé un moyen d’économiser ces coûts : ce que l’Europe ne mange pas, est expédié en tant que viande congelée vers l’Afrique et vendu à des prix défiant toute concurrence sur les marchés », indique la LCT.

 

Les poreuses douanes togolaises

Comment ces produits impropres à la consommation parviennent-ils aux Togolais ? La LCT relève la grande responsabilité des autorités togolaises, surtout les douanes, peut-être moins bien outillées, qui ferment les yeux sur le trafic.  C’est « plus de la moitié » du poulet importé qui est mis en cause.

 « Les préoccupations idoines en matière de conservation n’étant pas prises, les viandes qui arrivent à la douane de Lomé sont pour la plupart souvent contaminées », selon la LCT.

« On y découvre pourritures, dégradations et de grandes tâches noires avec de moisissures avec des contaminations par des matières fécales animales ou autres », souligne encore le président de la LCT.

En 2013, relève la LCT, 12.000 tonnes de ces viandes ont été exportées au Togo des pays de l’Union européenne, des États-Unis et du Brésil. Sur ces dix (10) dernières années, cela représente une augmentation de 600%.

Appel  à mettre fin à l’importation

 Ces poulets sont en réalité des pondeuses interdites à la vente en Europe. «… Ce que l’Europe ne mange pas, est expédié en tant que viande congelée vers l’Afrique et vendu à des prix défiant toute concurrence sur les marchés », s’indigne la LCT.

La LCT invite donc les consommateurs à ne pas acheter ces produits aviaires et demande aux autorités togolaises de les interdire.

Et si les importateurs sont tout simplement des proches des autorités ? La législation togolaise fourmille de mesures d’interdiction de certains produits carnés, y compris les croupions de dindes. Mais depuis des années, les mêmes produits se retrouvent sur le marché.

Au Bénin voisin, le richissime Sébastien Ajavon, ancien candidat à la présidentielle en 2016, est considéré comme le pape du poulet; des produits qu’il importe du Brésil.

Plus de 50% de la population togolaise vit en dessous du seuil de pauvreté. Et ces produits carnés sont accessibles non seulement aux plus démunis mais à une majorité à cause de la cherté du poulet local, dont le prix moyen est situé entre 3.500 et 4.500 CFA contre 800 CFA pour le kilo des découpes avariées.

L’Afrique plumée et empoisonnée par le dumping de l’UE

Dans une campagne contre la surproduction et la Politique agricole commune en 2004,  une campagne pour le droit à la protection des marchés  agricoles, Terressolidaires.org accuse l’Union Européenne d’appauvrir et de tuer l’agriculture africaine par l’exportation des produits congelés.

L’Union européenne (UE) porte une triple responsabilité: elle est aujourd’hui le principal fournisseur des poulets congelés; elle joue un rôle important dans la définition des règles des échanges internationaux; elle soutient une Politique agricole commune (PAC) privilégiant l’agriculture intensive et les exportations agricoles vers des pays fragilisés. La “saga du poulet”recouvre des dimensions agricoles,environnementales,sociales et commerciales. Elle concerne dès lors autant l’avenir des paysans du Sud que celui des agriculteurs et des travailleurs du Nord, l’environnement de la Bretagne que celui du Nordeste brésilien, la sécurité et la souveraineté alimentaires des consommateurs et des citoyens, africains comme européens! s’indigne cette association altermondialiste.

La donne n’est pas prête de changer. Les récents accords de partenariat UE-Afrique renforce cette situation d’une Afrique quasi-poubelle de l’Europe, de la Chine et des Amériques.

Comme quoi les Afro-optimistes peuvent continuer à rêver : L’Afrique se meurt et n’est pas vraiment prête de se relever !

 

3148 Vues totales 4 Vues ce jour
(Visited 472 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter